9 août 2013 / 16:25 / dans 4 ans

Les Bourses européennes terminent en hausse

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, soutenues par des signes de stabilisation de l‘économie chinoise, tandis que le dollar rebondissait sur ses plus bas de sept semaines et que Wall Street perdait du terrain, dans des marchés toujours focalisés sur le calendrier de démantèlement de la politique de soutien quantitatif de la Réserve fédérale américaine.

La production industrielle chinoise, publiée dans la matinée, a augmenté un peu plus que prévu en juillet, de 9,7%, tandis que la hausse des ventes au détail, de 13,2%, est légèrement inférieure aux attentes.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,3% à 4.076,55 points. Le Footsie britannique a pris 0,82% et le Dax allemand 0,24%, tandis que l‘indice EuroStoxx 50 a gagné 0,31%, soutenu avant tout par l‘indice des ressources de base (+4,6%).

Sur l‘ensemble de la semaine, l‘indice CAC 40 affiche un gain de 0,76%, signant ainsi sa septième semaine de hausse consécutive (+11,4% en cumulé), une première depuis la période allant du 9 mars au 8 mai 2009.

A la clôture des marchés européens, Wall Street perdait entre 0,4% et 0,9% et s‘apprêtait à accuser une perte hebdomadaire, les investisseurs ayant été déstabilisés cette semaine par des déclarations de responsables de la Fed prédisant que la banque centrale américaine pourrait annoncer dès sa réunion de septembre qu‘elle commence à réduire le montant de ses rachats d‘actifs.

Aux valeurs en Europe, KPN a pleinement profité de l‘offre lancée par America Movil sur les 70% de son capital qu‘il ne détient pas encore et a flambé de 16%. Telekom Austria, détenu à quelque 27% par America Movil et la famille Slim, a aussi profité avec un gain de 8,67%.

L‘indice des télécoms a progressé de 1,03%.

En revanche, le titre d‘America Movil, détenu par le milliardaire Carlos Slim, chutait de 5,8% à Wall Street.

ArcelorMittal a gagné 5,53%, plus forte hausse de l‘Eurostoxx 50 et du CAC, dopé comme le reste du secteur par les statistiques chinoises.

Sur les marchés de la dette souveraine, les obligations du Trésor américain sont en baisse, victimes de prises de profit après les gains de la semaine à la suite des déclarations peu rassurantes de plusieurs responsables de la Fed.

Le marché pétrolier accroît ses gains, avec un baril de Brent qui repasse les 107,50 dollars (+0,75%) et un baril de brut américain qui se rapproche des 105,50 dollars (+2%), soutenu par les bonnes statistiques chinoises et par les tensions au Moyen-Orient, notamment les grèves et protestations en Libye.

Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below