31 juillet 2013 / 09:27 / dans 4 ans

Première baisse du nombre de chômeurs en deux ans en zone euro

LE CHÔMAGE DANS LA ZONE EURO

par Robin Emmott

BRUXELLES (Reuters) - Le nombre de demandeurs d‘emploi dans la zone euro a baissé en juin pour la première fois depuis plus de deux ans, un signe de plus laissant espérer une sortie de récession, selon des données publiées mercredi par Eurostat, l‘agence de la statistique de l‘Union européenne.

Le nombre de chômeurs inscrits s‘est établi à 19,266 millions le mois dernier, en baisse de 24.000 par rapport à mai.

Cette baisse modeste, qui n‘a pas empêché le taux de chômage de s‘inscrire au niveau record de 12,1% pour le quatrième mois consécutif, marque tout de même une rupture avec une tendance à l‘aggravation du chômage qui semblait inexorable.

Le nombre de demandeurs d‘emploi dans la zone euro n‘avait plus baissé d‘un mois sur l‘autre depuis avril 2011.

Les déficits budgétaires, les politiques d‘austérité, les menaces sur la survie même du bloc avaient fait plonger la zone euro en récession fin 2011 et les espoirs de rebond ont jusqu‘ici été déçus.

“Ce n‘est pas un secret que la demande intérieure demeure très faible car les dépenses sont affectées par le chômage et l‘austérité”, explique Gilles Moec, économiste chez Deutsche Bank.

LA BCE NE DEVRAIT PAS BAISSER SES TAUX JEUDI

L‘engagement de la Banque centrale européenne en faveur de la préservation de la monnaie unique, la reprise aux Etats-Unis et un assouplissement des politiques d‘austérité ont contribué à améliorer le sentiment économique, revenu en juillet à son meilleur niveau depuis 15 mois.

Les indices PMI préliminaires de Markit pour l‘Allemagne, la France et la zone euro en juillet laissent espérer une croissance de 0,1% au troisième trimestre, qui confirmerait la sortie de récession.

Par ailleurs, l‘indice GFK du moral des ménages allemands a progressé jusqu‘à revenir à un plus haut de six ans, alimentant l‘espoir de voir la consommation permettre à la première économie européenne compenser ses difficultés à l‘exportation.

L‘inflation faible est aussi une bonne nouvelle pour le pouvoir d‘achat des ménages alors que la crise de la dette dure depuis maintenant trois ans et demi. Selon la première estimation d‘Eurostat également publiée mercredi, le taux d‘inflation est resté stable à 1,6% en juillet.

Avec ces signes d‘une amélioration de la situation économique, il apparaît de moins en moins probable que la BCE annonce une baisse des taux lors de sa réunion jeudi.

D‘après une enquête Reuters réalisée auprès de 70 économistes, avant l‘annonce des résultats de l‘enquête PMI, tous s‘accordent à dire que la BCE ne modifiera pas ses taux jeudi.

“Les chiffres du chômage restent affreusement élevé”, a toutefois mis en garde Dennis Abbott, porte-parole de la Commission européenne, lors de la publication des chiffres du chômage.

“Il est de la responsabilité des Etats membres d‘agir et de mettre en place des réformes afin d‘offrir à leurs citoyens l‘opportunité d‘avoir un travail décent”, a-t-il ajouté.

Véronique Tison et Constance de Cambiaire pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below