25 juillet 2013 / 11:15 / il y a 4 ans

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

La Bourse de Paris évolue dans le rouge à la mi-séance et le CAC 40 recule de 0,82% à 3.930,45 points vers 12h30, les marchés actions européens subissant des prises de bénéfices alors que les publications de sociétés se densifient. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 recule de 0,82% à 3.930,45 points vers 12h30, les marchés actions européens subissant des prises de bénéfices alors que les publications de sociétés se densifient.

L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne s'est encore amélioré en juillet et a confirmé le léger mieux économique ressenti en zone euro.

* ORANGE (-4,71%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 après que l'opérateur a révélé qu'il allait être contraint de payer 2,15 milliards d'euros au fisc au second semestre. Le groupe a vu ses résultats baisser au deuxième trimestre, comme attendu.

* MICHELIN lâche 2,72% et fait l'objet de prises de bénéfices (le titre a gagné 16,74% entre le 24 juin et le 24 juillet) après avoir publié des résultats semestriels en recul, en ligne cependant avec les attentes.

* Prises de bénéfices également sur SOLVAY, qui perd 2,9% après avoir gagné près de 8% au cours des 13 dernières séances, et sur CARREFOUR, qui perd aussi 2,9% après une ascension de plus de 19% depuis le 24 juin.

* STMICROELECTRONICS (+1,81%) se reprend, en tête du CAC 40, après une chute de plus de 13% au cours des trois dernières séances consécutive à l'annonce d'une perte au deuxième trimestre.

* SAINT-GOBAIN progresse de 1,56% après avoir confirmé son objectif d'amélioration au second semestre de son résultat d'exploitation, ressorti en baisse de 15,7% sur la première moitié de l'année à cause de la faiblesse persistante des volumes en Europe.

* TECHNIP gagne 1,35%, le groupe s'étant dit confiant en matière d'investissements pétroliers et ayant confirmé ses objectifs 2013 après avoir enregistré des résultats en forte hausse au deuxième trimestre et supérieurs aux attentes.

* CAPGEMINI (+1,31%) a confirmé ses objectifs de croissance organique et d'amélioration de sa marge après un deuxième trimestre marqué par une atténuation du recul de son activité et un début de redémarrage en France.

* SOLOCAL, plus forte baisse du SBF 120, chute de 6,17% dans des volumes étoffés, l'éditeur d'annuaires ayant publié des résultats semestriels jugés décevants, en particulier pour l'activité internet.

* FAURECIA abandonne 5,79% après une publication sans surprise qui a déclenché des prises de bénéfice, le titre ayant gagné plus de 20% depuis le 24 juin. L'équipementier automobile a maintenu ses objectifs 2013 malgré le marasme persistant sur le marché européen, qui a pesé sur ses résultats opérationnel et net au premier semestre.

* A l'inverse, dans le même secteur, PLASTIC OMNIUM fait un bond de plus de 10%, plus forte hausse du SBF 120, et se négocie à son plus haut historique après avoir annoncé une nette amélioration de sa marge au premier semestre.

* NEXANS lâche 3,33% après un chiffre d'affaires en baisse de 3,4% (en organique) et un recul de ses marges au premier semestre.

* TF1 s'adjuge 9,28% après des résultats semestriels supérieurs aux attentes bien qu'affectés par un contexte économique et concurrentiel difficile.

* AREVA (-3,44%) a vu ses résultats semestriels freinés par une nouvelle provision au titre du chantier du réacteur EPR finlandais d'OL3, mais a confirmé ses objectifs annuels de rentabilité.

* THALES perd 3,1% après avoir annoncé une croissance organique de son chiffre d'affaires au premier semestre, mais un recul des prises de commandes en l'absence des contrats qui avaient porté le groupe sur la période correspondante de 2012.

* DASSAULT SYSTÈMES perd 2,73% sur des prises de bénéfice après avoir gagné 9,0%. Le spécialiste des solutions d'ingénierie automobile a relevé ses objectifs annuels et annoncé l'acquisition de la société allemande SFE.

* ATOS perd 2,55%. Société générale a abaissé son objectif de cours de 78 à 75 euros. La SSII a confirmé l'intégralité de ses objectifs 2013, portée par des résultats semestriels en hausse en dépit d'un environnement économique toujours contrasté en Europe.

Alexandre Boksenbaum-Granier, Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below