23 juillet 2013 / 10:53 / dans 4 ans

Les Bourses européennes en légère hausse à la mi-séance

Le CAC 40 progressait de 0,14% à 3.945,31 points vers 12h25 tandis que les marchés européens évoluaient en légère hausse en Europe et que les contrats sur indices laissaient entrevoir une ouverture dans le vert à Wall Street. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Au deuxième paragraphe, bien lire 12h25.

(Reuters) - Les Bourses européennes évoluent en légère hausse à la mi-séance en Europe tandis que les contrats sur indices laissent entrevoir une ouverture dans le vert à Wall Street.

À Paris, le CAC 40 prend 0,14% (5,39 points) à 3.945,31 points vers 12h25. À Francfort, le Dax avance de 0,11% et, à Londres, le FTSE s‘octroie 0,28%. L‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,4%.

La tendance est soutenue par le secteur des télécoms qui profite à la fois de l‘annonce de la vente d‘E-Plus par KPN à Telefonica Deutschland, de l‘ouverture de négociations entre Vivendi et Etisalat sur la vente de Maroc Telecom ou encore des négociations exclusives entamées entre Bouygues Telecom et SFR, filiale de Vivendi, pour mutualiser une partie de leurs réseaux mobiles. (voir et )

L‘indice sectoriel européen prend 0,82%, tandis que KPN avance de 1,72% à 1,83 euro après avoir atteint 2,03 euros dans la matinée. Sur le CAC 40, Bouygues prend 6,29% et Vivendi 3,34%.

“L‘annonce de KPN est bonne pour tous les télécoms, cela alimente la fièvre des fusions-acquisitions récemment observée dans le secteur”, commente David Thebault de Global Equities. “Les résultats ont été assez bons jusqu‘à présent, même si le plus gros reste à venir. Nous aurons une bonne idée du tableau d‘ici la fin de la semaine.”

Sur le marché des changes, le dollar a effacé ses pertes du début de la matinée, affichant désormais une progression de 0,11% contre un panier de devises après avoir enregistré la veille un repli de 0,5%.

Les rendements des dettes espagnoles et italiennes sont revenus dans la matinée à des plus bas niveaux sans précédent depuis la dernière réunion de la Réserve fédérale, lorsque la Fed avait laissé entendre qu‘elle pourrait diminuer dès cette année le montant de son plan d‘assouplissement quantitatif. L‘adjudication par Madrid de 3,5 milliards d‘euros a confirmé la tendance.

Les cours du brut s‘inscrivent en baisse. Goldman Sachs a dit maintenir sa prévision d‘un prix moyen du baril de Brent à 105 dollars au deuxième semestre 2013 avec un écart de prix de 8 à 9 dollars contre le WTI.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Véroinque Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below