12 juillet 2013 / 16:44 / dans 4 ans

Les Bourses européennes terminent pour la plupart en baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé pour la plupart en baisse vendredi, des indicateurs économiques mitigés et un regain d‘inquiétude sur le Portugal ayant favorisé des prises de bénéfice.

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

L‘indice EuroStoxx 50 a terminé en recul de 0,24% et le FTSEurofirst 300 a perdu 0,17%. À Paris, le CAC 40 a fini en baisse de 0,36%. A Londres, le Footsie a clôturé quasiment inchangé (0,02%).

Francfort s‘est distinguée par une hausse de 0,66%, grâce à un bond de 6,17% de Daimler, qui a publié en avance des résultats trimestriels meilleurs qu‘attendu.

L‘indice Thomson Reuters-Université du Michigan du moral des ménages aux Etats-Unis a légèrement reculé en première estimation, alors que les économistes l‘attendaient en hausse. Par ailleurs, les prix à la production ont augmenté plus que prévu le mois dernier, ce qui pourrait conforter les tenants d‘une réduction prochaine des achats de dette de la Réserve fédérale.

Le Portugal, lui, suscite de nouveau l‘inquiétude des investisseurs après l‘annonce par Lisbonne d‘une demande de report de la prochaine inspection de la “troika”. Le rendement à 10 ans portugais sur le marché secondaire est remonté brièvement à plus de 7,9% et évoluait autour de 7,5% en fin d‘après-midi en Europe. La Bourse de Lisbonne a quant à elle cédé 1,1%.

Ces facteurs ont freiné les marchés européens, qui avaient bénéficié en matinée de l‘annonce d‘une offre d‘achat de 3,8 milliards d‘euros du français Schneider (-4,1%) sur le britannique Invensys (+15,4%) et un article de presse prêtant à Imperial Tobacco un intérêt pour Swedish Match (+2,56%).

A Wall Street, l‘avertissement d‘UPS (-5,55%) sur ses résultats a quelque peu occulté les publications de JPMorgan (+0,13%) et de Wells Fargo (+1,6%) .

Le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq étaient en légère baisse au moment de la clôture européenne après un début de séance hésitant.

Sur l‘ensemble de la semaine, l‘EuroStoxx 50 a gagné 3,04% et le CAC 40 2,7%.

Sur le marché des changes, le dollar bénéfice des chiffres des prix à la production, qui plaident pour une réduction des achats de la Fed alors que l‘euro est pénalisé par la perspective d‘un maintien durable des taux bas de la BCE.

Marc Angrand pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below