4 juillet 2013 / 07:03 / il y a 4 ans

La croissance chinoise devrait atteindre 7,6% au second semestre

SHANGHAI (Reuters) - L‘économie chinoise devrait croître de 7,6% au second semestre, mais les risques liés à la dette des collectivités locales, à une croissance moins forte des recettes de l‘Etat, à la baisse de la compétitivité à l‘exportation et aux surcapacités industrielles sont en hausse, a rapporté jeudi le China Securities Journal.

L'économie chinoise devrait croître de 7,6% au second semestre, mais les risques liés à la dette des collectivités locales, à une croissance moins forte des recettes de l'Etat, à la baisse de la compétitivité à l'exportation et aux surcapacités industrielles sont en hausse, a rapporté jeudi le China Securities Journal. /Photo prise le 17 juillet 2012/REUTERS/David Gray

Les économistes ont récemment abaissé leurs estimations de croissance pour la deuxième économie mondiale à la suite d‘une série d‘indicateurs jugés décevants, certains d‘entre eux prévoyant désormais que le pays n‘atteindra pas son objectif de 7,5% pour l‘année.

La croissance chinoise a été de 7,8% en 2012, son rythme le plus lent des 13 dernières années.

Les investisseurs craignent en outre que l‘envolée des taux à court terme, déclenchée par la récente décision de la banque centrale chinoise d‘injecter moins de liquidités dans le marché, n‘annonce un resserrement de la politique monétaire de Pékin.

L‘article du China Securities Journal, qui dépend de l‘agence officielle Chine Nouvelle, a ajouté que le modèle de croissance de la Chine restait fondamentalement stable.

L‘inflation annuelle devrait se maintenir à 2,5% et la Chine devrait conserver ses objectifs de croissance, ainsi que des politiques financière et monétaire stables.

Le journal officiel précise néanmoins que la dette des collectivités locales représente un risque croissant pour la reprise de l‘économie, tout comme les surcapacités dans l‘industrie, les investissements croissants dans l‘immobilier - qui font grimper les prix du logement - et le raffermissement du yuan vis-à-vis d‘autres devises, qui porte atteinte à la compétitivité des produits chinois à l‘exportation.

Il recommande des ajustements mineurs en matière de politique financière et monétaire en Chine, afin de soutenir la croissance tout en “éliminant le gaspillage”.

Pete Sweeney et Chen Yixin, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below