25 juin 2013 / 11:14 / il y a 4 ans

Les Bourses européennes confirment leur net rebond à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes confirment leur net rebond mardi à mi-séance et Wall Street est attendue en hausse, des commentaires d‘un responsable de la banque centrale chinoise ayant apaisé les craintes d‘une crise du crédit en Chine.

Les Bourses européennes confirment leur net rebond mardi à la mi-séance. À Paris, le CAC 40 reprend 1,38% à 3.644,89 points vers 10h40 GMT, après avoir perdu 1,71% la veille et 3,87% la semaine dernière. À la Bourse de Francfort, le Dax gagne 1,4% et à Londres, le FTSE se redresse de 0,84%. /Photo prise le 25 juin 2013/REUTERS/Remote

Les marchés sont également soutenus par des interventions, lundi, de deux responsables de la Réserve fédérale américaine visant à dédramatiser l‘annonce du ralentissement à venir du soutien de la Fed, qui déstabilise les marchés depuis la semaine dernière.

À Paris, l‘indice CAC 40 reprend 1,38% à 3.644,89 points vers 10h40 GMT, après avoir perdu 1,71% la veille et 3,87% la semaine dernière.

À la Bourse de Francfort, le Dax gagne 1,4% et à Londres, le FTSE se redresse de 0,84%, tandis que l‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 regagne 1,2%, après avoir perdu 1,48% lundi.

Le secteur automobile en Europe est en tête des hausses avec un gain de 3,3%, suivi de la construction, des financières et des bancaires, qui progressent respectivement de 2,5%, 2,3% et 1,75%.

PSA prend 5,3% après l‘annonce d‘une nouvelle augmentation de la production de sa Peugeot 2008, pour laquelle il a enregistré plus de 26.000 commandes en Europe depuis son lancement il y a deux mois.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street en rebond de 0,43% à 0,72% et le dollar marque une pause dans son envolée déclenchée par celle des rendements des Treasuries américains, liée à l‘annonce de la Fed.

Un responsable de la PBoC a déclaré à Shanghai dans la matinée que la banque piloterait les taux vers des niveaux raisonnables et qu‘elle s‘attendait à ce que les fortes tensions sur le marché interbancaire se calment progressivement.

Les Bourses chinoises, extrêmement volatiles mardi, avaient quasiment effacé leurs pertes en clôture après avoir touché des plus bas de quatre ans et demie en séance, les boursiers ayant tablé sur la volonté de la Banque populaire de Chine (PBoC) de calmer les tensions sur le marché monétaire.

“Après les mouvements que nous avons eu, d‘achat de dollars, de vente d‘obligations, de vente d‘actions, je pense que nous entrons dans une phase de consolidation”, estime Greg Matwejev sur le marché des changes chez Newedge.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bund allemands rebondissent sur leur plus bas de huit mois touché la veille, dans l‘attente d‘une série d‘indicateurs américains et après des commentaires de la BCE.

Sur le marché des changes, l‘euro se stabilise autour de 1,3120 dollar et le dollar marque une pause dans son rebond face au yen et aux autres devises. La devise américaine se traite sous les 97,50 yens.

Le baril de pétrole repasse au-dessus des 102 dollars le baril après sa récente chute, les investisseurs étant rassurés par les commentaires de la PBoC.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below