18 juin 2013 / 20:35 / il y a 4 ans

L'Etat suédois cède 5,7% du capital de la banque Nordea

Le gouvernement suédois a annoncé mardi la cession d'une participation de 5,7% dans Nordea, la principale banque nordique, reprenant ainsi un processus de privatisation interrompu en 2011. /Photo prise le 10 juin 2013/REUTERS/Ints Kalnins

STOCKHOLM (Reuters) - Le gouvernement suédois a annoncé mardi la cession d‘une participation de 5,7% dans Nordea, la principale banque nordique, reprenant ainsi un processus de privatisation interrompu en 2011.

Dans un communiqué, le gouvernement de Stockholm - deuxième actionnaire de Nordea après l‘assureur finlandais Sampo - précise qu‘il cédera jusqu‘à 230 millions d‘actions d‘ordinaires par le biais d‘un placement programmé pour mercredi et destiné aux investisseurs institutionnels, suédois et internationaux.

Sur la base du cours de clôture de Nordea mardi à 78,75 couronnes, l‘opération pourrait rapporter jusqu‘à 18,1 milliards de couronnes (2,1 milliards d‘euros), encore que les blocs d‘actions sont souvent cédés avec une décote.

Selon une source proche de l‘opération, la fourchette indicative de la cession est de 75 à 76 couronnes par action. Si l‘on prend le milieu de cette fourchette, l‘opération se ferait à une décote de 4,1% par rapport au cours de clôture de mardi. Au prix maximal, la valeur de la participation serait de 2,02 milliards d‘euros.

Après le placement, l‘Etat suédois verra sa participation dans Nordea descendre à 7,8% contre 13,4% actuellement.

L‘entrée de l‘Etat au capital de Nordea remontait à la crise bancaire du début des années 1990. Le gouvernement de centre-droit a accéléré le processus de privatisation pendant son premier mandat mais la baisse des marchés boursiers à partir de 2009 l‘a ensuite contraint à la prudence.

La dernière cession d‘une tranche de Nordea portait sur 6,3% du capital en février 2011. L‘opération, au prix de 74,5 couronnes par action, avait rapporté un total de 19 milliards de couronnes à l‘Etat.

Le gouvernement, qui est à la peine dans les sondages avant les prochaines élections prévues en septembre 2014, avait annoncé son intention de poursuivre le désengagement de Nordea au cours de son mandat.

Morgan Stanley a été désigné coordinateur global du placement et co-teneur de livre, avec Credit Suisse et SEB.

Mia Shanley, Anna Ringstrom et Patrick Lannin, Véronique Tison et Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below