17 juin 2013 / 13:23 / dans 4 ans

Siemens se retire totalement de l'énergie solaire

Siemens a annoncé lundi qu'il fermait sa dernière entreprise d'énergie solaire, n'ayant pu lui trouver d'acquéreur. L'industrie solaire allemande est en pleine débandade, le marché étant inondé de produits chinois bien meilleur marché. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Garofalo

MUNICH (Reuters) - Siemens a annoncé lundi qu‘il fermait sa dernière entreprise d‘énergie solaire, n‘ayant pu lui trouver d‘acquéreur.

Confirmant une information du quotidien Hantelsblatt, le conglomérat industriel allemand a dit que Solel serait fermée d‘ici le début 2014. La société israélienne, qui produit des composants pour les centrales thermiques solaires, cumule autour d‘un milliard d‘euros de pertes depuis son rachat par Siemens en 2009.

Quelque 280 personnes seront touchées par cette fermeture, essentiellement en Israël.

L‘industrie solaire allemande est en pleine débandade, le marché étant inondé de produits chinois bien meilleur marché. Siemens a déjà fermé une filiale spécialisée dans le photovoltaïque et s‘est désengagé du projet d‘énergie solaire Desertec.

Son concurrent Bosch veut vendre ou fermer ses opérations photovoltaïques après avoir perdu 2,4 milliards d‘euros depuis 2008.

Jens Hack et Christiaan Hetzner, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par; Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below