5 juin 2013 / 12:22 / il y a 4 ans

Constellium examine la vente de son site d'Ussel

Le producteur d'aluminium Constellium envisagerait de vendre son usine d'Ussel, en Corrèze, dans le cadre de sa stratégie de recentrage de ses activités. Le groupe a déjà annoncé fin mai la cession de ses usines de Ham, dans la Somme, et Saint-Florentin, dans l'Yonne, à la société américaine de capital-investissement OpenGate Capital. /Photo d'archives/Ilya Naymushin

PARIS (Reuters) - Le producteur d'aluminium Constellium a annoncé mercredi qu'il envisageait la vente de son usine d'Ussel, en Corrèze, dans le cadre de sa stratégie de recentrage de ses activités.

Le groupe, dont le Fonds stratégique d'investissement (FSI) détient 12,5% du capital, précise dans un communiqué que s'il ne reçoit pas d'offre jugée sérieuse, les activités du site resteront au sein de Constellium.

L'usine d'Ussel est spécialisée dans la fonderie de précision et compte quelque 230 employés. Constellium, qui fournit notamment Airbus (EADS), veut se concentrer sur le laminage et le filage.

Constellium a annoncé fin mai la cession de ses usines de Ham, dans la Somme, et Saint-Florentin, dans l'Yonne, à la société américaine de capital-investissement OpenGate Capital.

La société, cotée à New York, est une des lointaines héritières de l'ex-Péchiney.

Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Belot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below