21 mai 2013 / 20:25 / dans 4 ans

Wall Street finit en hausse, un peu rassurée sur la Fed

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en hausse mardi après de nouvelles déclarations de responsables de la Réserve fédérale jugées rassurantes sur le soutien de la banque centrale à l‘économie et aux marchés financiers.

Le géant du bricolage Home Depot a également favorisé la progression de Wall Street en relevant ses prévisions de résultats.

Alors que les investisseurs craignaient lundi un retrait plus rapide que prévu des mesures d‘assouplissement quantitatif (“quantitative easing” ou QE) de la Fed, un discours de William Dudley, le président de la Fed de New York, les a en partie rassurés mardi.

William Dudley a notamment expliqué être incapable de dire si la banque centrale allait réduire ou augmenter ses achats d‘actifs sur les marchés, les perspectives économiques restant selon lui “incertaines”.

De son côté, James Bullard, le président de la Fed de St. Louis, a souligné la faiblesse de l‘inflation, laissant entendre que l‘évolution des prix ne risquait pas à court terme d‘obliger la banque centrale à infléchir sa politique pour assurer la stabilité des prix.

La Bourse a amplifié sa progression après ces propos.

“Il semble que pour ce qui concerne le QE, ils envisagent une sortie plutôt lente que rapide”, a commenté Bucky Hellwig, vice-président senior de BB&T Wealth Management. “Cela a amenés des acheteurs sur le marché cet après-midi.”

L‘indice Dow Jones a gagné 52,30 points, soit 0,34%, à 15.387,58. Le Standard & Poor’s 500, plus large, a pris 2,87 points (+0,17%) à 1.669,16 et le Nasdaq Composite a progressé de 5,69 points (+0,16%) à 3.502,16.

Le Dow Jones et le S&P 500 enregistrent ainsi de nouveaux plus hauts de clôture après avoir inscrit en séance de nouveaux records absolus, à 15.434,50 pour le premier et 1.674,93 pour le deuxième.

La prudence a néanmoins freiné la progression du marché à la veille de l‘audition très attendue au Congrès de Ben Bernanke, le président de la Fed.

HOME DEPOT EN VEDETTE

Home Depot, le numéro un des magasins de bricolage et d‘aménagement intérieur aux Etats-Unis, a gagné 2,54% et inscrit un nouveau plus haut historique après la publication de ses résultats, supérieurs aux attentes, grâce à la reprise du marché de l‘immobilier. Le groupe a relevé ses prévisions pour l‘ensemble de l‘exercice.

Autre valeur du Dow entourée ce mardi, JPMorgan Chase & Co a pris 1,4% après le rejet par l‘assemblée générale du groupe d‘une résolution demandant la scission des fonctions de président et de directeur général, un vote qui conforte le PDG actuel, Jamie Dimon, et écarte le risque d‘une déstabilisation de l‘équipe dirigeante.

Sprint Nextel a pris 1,37% après avoir relevé son offre d‘achat sur l‘opérateur mobile Clearwire. Ce dernier a logiquement profité de la nouvelle, s‘adjugeant 4,29%.

A la baisse, le géant des magasins d‘électronique grand public Best Buy a cédé 4,36% après l‘annonce d‘une baisse plus marquée qu‘attendu de son chiffre d‘affaires au premier trimestre, accompagnée d‘un avertissement sur les risques entourant ses perspectives de profits.

Leah Schnurr, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below