14 mai 2013 / 16:33 / il y a 5 ans

Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,5% à 3.966,06 points, mais dans des volumes peu étoffés, les investisseurs limitant leurs initiatives après le bond de 10% de l‘indice parisien depuis la mi-avril :

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

* RENAULT (+4,1% à 56,0 euros) a de nouveau signé la plus forte hausse du CAC 40, après déjà un bond de 2,65% la veille, porté par les bonnes performances de son partenaire Nissan. L‘ensemble du secteur automobile européen a été très bien orienté (+2,2%), PSA PEUGEOT CITROËN ayant également progressé de 1,5% à 6,28 euros sur le SBF 120.

* EADS s‘est adjugé 3% à 42,44 euros. Le groupe a annoncé mardi une forte hausse de son résultat d‘exploitation au premier trimestre et s‘est dit de plus en plus confiant pour le vol inaugural cet été de l‘A350 de sa filiale Airbus.

* Lanterne rouge du CAC 40, SOLVAY a perdu 1,8% à 115,0 euros après un gain de près de 19% au cours des trois dernières semaines. Le chimiste a publié lundi soir des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et s‘est dit confiant dans sa capacité à augmenter son excédent brut d‘exploitation en 2013. Toutefois, Crédit suisse note qu‘au cours du premier trimestre l‘endettement a progressé et le free cash flow a baissé.

* BOUYGUES a lâché 1,4% à 21,30 euros avant la publication, après la clôture du marché, de ses résultats du premier trimestre.

* ARCELORMITTAL a abandonné 1,67% à 9,79 euros, dans le sillage du repli des cours des métaux qui affecte toutes les minières (-1,2%), le secteur signant la plus forte baisse en Europe. HSBC a abaissé son objectif de cours de 14,2 à 13,7 dollars et reste neutre sur la valeur tandis qu‘UBS réitère son conseil de vendre. Hors CAC 40, ERAMET s‘est replié de 2,7%.

* GDF SUEZ a lâché 0,93% à 16,57 euros après la cession par GBL (Albert Frère) de 65 millions d‘actions GDF Suez (2,7% du capital) pour un montant total d‘un peu plus d‘un milliard d‘euros.

* NICOX (-2,56% à 2,74 euros) a subi des prises de bénéfice, après un bond de plus de 18% depuis le 22 avril, la valeur retombant vers sa moyenne mobile à 200 jours (2,679 euros).

* De son côté, EUROFINS SCIENTIFIC a reculé de 2,98% à 154,40 euros, pour retomber sous sa moyenne mobile à 20 jours (157,94 euros) après avoir clôturé la veille sur celle à 50 jours (159,15 euros). La valeur a touché fin mars un plus haut historique à 170 euros.

* PAGESJAUNES a rétrocédé 3,47% à 1,67 euro, après avoir bondi de plus de 4% la veille sur des spéculations liées aux déclarations de l‘actionnaire activiste Guy Wyser-Pratte qui s‘est dit prêt au bras de fer avec le fonds Cerberus, principal actionnaire de l‘éditeur d‘annuaires.

* GEMALTO a pris 2,13% à 60,0 euros. Dans un communiqué, le spécialiste de la sécurité numérique annonce que son logiciel pour carte à puce dédiée aux gouvernements est le premier et le seul au monde à ce stade à avoir reçu la certification “EAL7” (Evaluation Assurance Level 7) qui représente, selon Gemalto, le plus haut niveau de sécurité dans le système international d‘évaluation de la sécurité, appelé “Critères Communs”.

* Sur Alternext, CARMAT s‘est envolé de 17,45% à 122,15 euros, après avoir reçu le feu vert pour effectuer les premières implantations humaines de son coeur artificiel dans quatre pays.

Blandine Hénault, Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below