6 mai 2013 / 11:04 / il y a 4 ans

Léger recul des Bourses européennes à la mi-séance

Les Bourses européennes perdent un peu de terrain lundi à mi-séance, dans un contexte de consolidation des gains réalisés en fin de semaine dernière. À Paris, le CAC 40 perdait 0,27% à 10h45 GMT, et à Francfort, le Dax reculait de 0,06%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 se repliait de 0,45%. /Photo prise le 6 mai 2013/Remote/Lizza David

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes perdent un peu de terrain lundi à mi-séance et Wall Street est attendue en petite hausse, dans un contexte de consolidation des gains réalisés en fin de semaine dernière à la suite de l'embellie provoquée par des chiffres de l'emploi meilleurs que prévu aux Etats-Unis.

Les Bourses européennes, qui ont fini vendredi à leur plus haut niveau depuis près de deux ans, tournent par ailleurs au ralenti en raison de la fermeture de la Bourse de Londres, la journée de lundi étant fériée au Royaume-Uni.

À Paris, le CAC 40 perdait 0,27% à 10h45 GMT, et à Francfort, le Dax reculait de 0,06%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 se repliait de 0,45%.

Les marchés ont peu réagi à la publication d'indicateurs décevants sur l'activité du secteur privé dans la zone euro, en particulier en Allemagne, qui laissent craindre une aggravation de la récession au deuxième trimestre.

Le groupe allemand de gaz industriels Linde gagne 3,71% à 148 euros après avoir publié un bénéfice supérieur aux attentes au titre du premier trimestre.

A Paris, Bic monte de 4,58% à 85,23 euros après avoir annoncé une acquisition en Inde.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en légère hausse.

Le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 sont respectivement attendus en hausse de 0,17% et de 0,04% après avoir battu de nouveaux records de clôture vendredi, à la suite des parutions du chiffres de l'emploi aux Etats-Unis.

L'économie américaine a créé nettement plus d'emplois qu'attendu en avril, ramenant le taux de chômage à 7,5%, son plus bas niveau depuis quatre ans, et tempérant les inquiétudes liées à l'impact des coupes budgétaires et des augmentations d'impôts de ces derniers mois.

Les investisseurs suivront l'évolution du cours de l'éditeur de logiciels BMC Sofware, côté au Nasdaq, que deux sources disent sur le point d'être racheté pour 6,55 milliards de dollars par un groupe de fonds d'investissement Bain Capital et Golden Gate Capital

Les bons chiffres de l'emploi ont également profité au dollar, qui s'approche des 100 yens, tandis que l'euro se maintient autour de 1,31 dollar, sans grande perspective d'appréciation après les déclarations, jeudi, de Mario Draghi, le président de la BCE, laissant entendre que celle-ci est prête à de nouvelles actions pour contrer un éventuel ralentissement de l'économie.

Sur le marché obligataire, le calme qui règne sur les marchés se répercute sur les futures sur le Bund allemand, qui montent très légèrement après avoir enregistré vendredi leur plus forte baisse depuis le début du mois de mars.

Le baril de Brent avoisine les 105 dollars après avoir atteint plus tôt dans la journée son plus haut niveau depuis le 11 avril à 105,49 dollars, Et le cours du baril de brut américain est aussi en nette hausse, au-dessus de 96 dollars. à la suite des frappes militaires israéliennes des derniers jours en Syrie.

Julien Dury pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below