2 mai 2013 / 16:08 / dans 5 ans

Les Bourses européennes terminent sur une très légère hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en petite hausse jeudi, les investisseurs ayant réagi de façon modérée à la baisse attendue du principal taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE), tandis que l‘évocation par son président Mario Draghi de taux négatifs a affaibli l‘euro face au dollar.

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

A l‘issue de sa réunion mensuelle de politique monétaire, la BCE a réduit ses taux d‘intérêt jeudi pour la première fois depuis dix mois et s‘est engagée à assurer aux banques des liquidités illimitées jusqu‘à la mi-2014 tout en promettant de favoriser l‘accès des petites et moyennes entreprises au crédit.

Les mesures de la BCE ont stimulé les prises de risques à Wall Street, où le Dow Jones gagnait 0,85% et le Nasdaq progressait de plus de 1% en fin d‘après-midi, ainsi que la publication de chiffres meilleurs que prévu sur le chômage aux Etats-Unis.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,05% (2,01 points) à 3.858,76 points. Le Footsie britannique a pris 0,15% et le Dax allemand a été particulièrement performant avec une progression de 0,61%.

L‘indice EuroStoxx 50 a gagné 0,26%. Les principaux indice des Bourses de Milan et de Madrid ont cependant fini contre la tendance en légère baisse, respectivement de 0,12% et de 0,15%.

Au niveau des valeurs, Infineon a monté de 9,92% à 6,59 euros, enregistrant la plus forte hausse de l‘EuroStoxx 50, après avoir annoncé un résultat opérationnel supérieur aux attentes au premier trimestre.

Cap Gemini a aussi enregistré une hausse notable, de 7,66% à 37,6 euros, après avoir confirmé ses objectifs annuels, ce qui a largement compensé pour les investisseurs l‘annonce d‘un recul de son chiffre d‘affaires au premier trimestre.

L‘euro a d‘abord monté en début d‘après-midi jusqu‘à 1,3215 dollar, après des propos de Mario Draghi annonçant le maintien d‘une politique monétaire accommodante aussi longtemps que nécessaire, mais a ensuite chuté sous 1,31 dollar quand le président de la BCE a jugé l‘institution “techniquement prête” à gérer l‘éventualité de taux d‘intérêt négatifs.

Dans le même temps, les futures sur obligation d‘Etat allemandes, qui avaient baissé immédiatement après l‘annonce de la BCE, ont monté au-dessus de 147, en raison des inquiétudes des investisseurs, désireux de se tourner vers une valeur refuge après les propos de Mario Draghi sur les taux négatifs.

Le rendement des Schatz à deux ans est quant à lui passé dans le négatif.

Le baril de Brent pour sa part rebondit au dessus de 100 dollars, certains investisseurs jugeant excessive la chute de son cours depuis le début de la semaine, mais la hausse est limitée par les inquiétudes persistantes sur des stocks américains pléthoriques et une demande rendue incertaine par l‘affaiblissement de la croissance.

Julien Dury pour le service français, édit par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below