24 avril 2013 / 05:54 / il y a 4 ans

Air Liquide confirme ses prévisions, repli du CA au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - Air Liquide a confirmé mercredi ses objectifs annuel et à moyen terme en publiant un chiffre d‘affaires trimestriel affaibli par des effets de change négatifs et la baisse des prix du gaz naturel.

Un effet de change négatif et la baisse du prix du gaz naturel ont affecté le chiffre d'affaire du premier trimestre 2013 d'Air Liquide, qui a reculé de 2,1% à 3.698 millions d'euros mais le chimiste confirme prévoir une nouvelle croissance de son bénéfice net en 2013. /Photo d'archives/REUTERS/J.P. Moczulski

Au cours des trois premiers mois de l‘année, également marqués par un contexte toujours difficile en Europe de l‘Ouest et au Japon, le groupe de chimie a en outre poursuivi tant ses investissements que ses réductions de coûts.

Au final, son chiffre d‘affaire ressort à 3.698 millions d‘euros, dont 3.406 millions dans la branche “gaz et services”, en baisse de 2,1% à données publiées mais en amélioration de 0,2% hors effet de change et de gaz naturel.

L‘Europe a vu ses ventes croître de 1,2% tandis que celles des Amériques et de l‘Asie-Pacifique ont reculé de 0,8% et 7,2% respectivement, la zone Moyen-Orient/Afrique enregistrant pour sa part une croissance de 8,9%.

A fin 2012, l‘Europe représentait 50% des ventes du groupe, l‘Asie-Pacifique 24% et les Amériques 23%.

Le titre reculait de 1,00% à 93,77 euros vers 9h40, faisant ressortir une capitalisation boursière proche de 29 milliards d‘euros. Il a cédé près de 2% depuis le début de l‘année, après un gain de 9,6% l‘an dernier.

“Le chiffre d‘affaire et la croissance organique du T1 sont inférieurs au consensus”, explique un opérateur.

Au cours du premier trimestre, Air Liquide a réduit ses coûts de 59 millions d‘euros au regard d‘un objectif annuel de 250 millions.

A l‘issue de son exercice 2012, Air Liquide a renforcé ses économies de coûts prévues dans le cadre de son plan Alma 2015, présenté fin 2010, en prévoyant qu‘elles s‘élèveraient finalement à 1,3 milliard d‘euros, contre un milliard prévu initialement.

Le groupe, qui a pour concurrents l‘allemand Linde et les américains Praxair et Air Products, a signé 710 millions d‘euros de décisions d‘investir au premier trimestre, contre 527 millions un an plus tôt.

“Sauf dégradation de l‘environnement, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser une nouvelle année de croissance du résultat net en 2013”, indique-t-il dans un communiqué.

Il ajoute que la signature de nouveaux contrats ainsi que la mise en service prévue de 50 unités entre 2013 et 2014 le renforcent dans sa capacité à poursuivre sa croissance à moyen terme.

Dans le cadre du Alma 2015, Air Liquide a notamment indiqué qu‘il visait une progression annuelle de 8% à 10% en moyenne de ses ventes à l‘horizon 2015.

Noëlle Mennella avec la contribution de Blaise Robinson édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below