22 avril 2013 / 15:28 / dans 5 ans

Soupçonné de corruption, Ralph Lauren paiera 1,6 million

WASHINGTON (Reuters) - Ralph Lauren déboursera plus de 1,6 million de dollars (1,2 million d‘euros) pour mettre un terme à une enquête pénale et civile sur des soupçons de pots-de-vin visant l‘une de ses filiales en Argentine.

Ralph Lauren déboursera plus de 1,6 million de dollars (1,2 million d'euros) pour mettre un terme à une enquête pénale et civile sur des soupçons de pots-de-vin visant l'une de ses filiales en Argentine. /Photo d'archives/REUTERS/Fred Prouser

Les autorités américaines ont accepté de ne pas engager de poursuites contre le groupe de mode, soupçonné d‘avoir corrompu des fonctionnaires des douanes argentines, a déclaré le ministère américain de la Justice.

La société a bénéficié de la clémence des autorités car elle a coopéré à l‘enquête et mis en oeuvre des formations anti-corruption pour ses salariés, ainsi que d‘autres mesures destinées à prévenir ce type de comportement.

Ralph Lauren paiera 882.000 dollars d‘amende au ministère de la Justice et versera plus de 730.000 dollars à la Securities and Exchange Commission (SEC) au titre des profits illicites, intérêts inclus, ont précisé les deux administrations.

Un avocat du groupe, Thomas Hanusik, a déclaré que Ralph Lauren avait enquêté sur les soupçons de corruption, qu‘il en avait informé les autorités et qu‘il avait coopéré avec les enquêteurs.

A Wall Street, l‘action Ralph Lauren cède 1,68% à 15h10 GMT.

Sarah N. Lynch et Aruna Viswanatha, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below