22 avril 2013 / 11:01 / dans 5 ans

Les Bourses européennes se maintiennent dans le vert à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes consolident leurs gains lundi à mi-séance et Wall Street est attendue en hausse, tirées notamment par le sentiment que la situation politique peut se débloquer en Italie.

Les Bourses européennes consolident leurs gains lundi à la mi-séance, tirées notamment par le sentiment que la situation politique peut se débloquer en Italie. La Bourse de Milan gagne 1,8%, à Paris, le CAC 40 gagne 0,52% vers 10h30 GMT. À Francfort, le Dax est en hausse de 0,77% et à Londres, le FTSE progresse de 0,65%. /Photo prise le 22 avril 2013/REUTERS/Remote/Lizza David

La Bourse de Milan gagne 1,8% après l‘annonce ce week-end de la réélection à la présidence de Giorgio Napolitano, mettant un terme à deux mois de vide politique qui ont suivi les élections de février.

Cependant, les inquiétudes suscitées par l‘état de l‘économie mondiale demeurent et les investisseurs seront attentifs à la publication mardi des indices PMI flash de la zone euro, qui devraient confirmer le piètre état de la conjoncture de la région.

“Nous sommes plutôt prudents car il n‘y a pas vraiment de visibilité sur les entreprises et les chiffres macroéconomiques font état d‘un recul continu de l‘Europe tandis que la croissance aux Etats-Unis reste molle”, explique Philippe de Vandière, analyste chez Altia Investment Consulting.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,52% (19,07 points) à 3.671,03 points vers 10h30 GMT. À Francfort, le Dax est en hausse de 0,77% et à Londres, le FTSE progresse de 0,65%. L‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,75%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,3% à 0,5%.

L‘action Accor (+2,66%) poursuit sa progression et signe la plus forte hausse de l‘indice parisien, Morgan Stanley ayant relevé sa recommandation sur la valeur.

Le titre Delhaize bondit de 11,44%, signant la deuxième meilleure performance de l‘indice Euro Stoxx 600, après que le distributeur belge a fait état d‘un résultat opérationnel courant en hausse de 13,7%, à 214 millions d‘euros, pour le premier trimestre 2013.

Les futures sur les obligations italiennes à 10 ans gagnent 1,12% vers 10h30 GMT, après l‘annonce d‘une possible sortie de crise politique, tandis que les futurs sur Bunds sont stables.

Sur le marché des changes, le yen reste en très légère hausse face à la monnaie américaine, mais reste proche du seuil des 100 yens pour un dollar. Vendredi, le Japon avait estimé avoir obtenu un quitus du G20 à sa politique ultra-accommodante, ce qui avait provoqué une baisse de la monnaie japonaise.

Pour Marshall Gittler (IronFX), il s‘agit bien “d‘un feu vert pour la politique d‘assouplissement de la BoJ (Banque centrale du Japon), ce qui fera évoluer la parité dollar/yen au delà du chiffre symbolique de 100, dans un futur pas très lointain, peut être dès aujourd‘hui”.

L‘euro recule face au billet vert, autour de 1,3044 dollar, les cambistes étant sensibles aux déclarations évoquant une possible baisse des taux d‘intérêt par la Banque centrale européenne (BCE).

Jörg Asmussen, membre du directoire de la BCE a dit samedi que l‘institut d‘émission pourrait baisser ses taux d‘intérêt encore davantage si les données macro-économiques rendent nécessaires un tel assouplissement.

Le baril de Brent est reparti à la hausse et a franchi le seuil des 100 dollars le baril, après les fortes baisses enregistrées au cours des dernières semaines.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below