3 avril 2013 / 16:03 / il y a 5 ans

Les marchés européens terminent en baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé en baisse mercredi, après la publication d‘indicateurs jugés décevants aux Etats-Unis, tant sur le front de l‘emploi que sur celui de l‘industrie des services.

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

Les investisseurs sont en outre dans l‘expectative avant l‘issue, jeudi, des réunions des banques centrales japonaise, européenne et britannique.

Certains analystes s‘attendent à ce que Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE) adopte un ton plus agressif que précédemment en raison de la crise politique italienne et des inquiétudes qui pèsent sur Chypre, même si l‘institution devrait maintenir ses taux inchangés.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 1,32% (50,41 points) à 3.754,96 points. Le Footsie britannique a cédé 1,08% et le Dax allemand 0,87%, tandis que l‘indice EuroStoxx 50 recule de 1,52%.

Les indices phares de Wall Street perdaient également du terrain vers la mi-séance, le Dow Jones déclinant de 0,47% vers 15h45 GMT.

L‘enquête mensuelle du cabinet de conseil ADP montre que le secteur privé américain n‘a créé que 158.000 emplois en mars, alors que les économistes interrogés par Reuters en attendaient 200.000.

“Cette annonce décevante a en partie refroidi l‘optimisme des dernières semaines quant à la reprise aux Etats-Unis et à l‘amélioration générale des marchés de l‘emploi”, estime Omer Esiner, analyste de marché en chef chez Commonwealth Foreign Exchange.

Le rapport mensuel de l‘Institute for Supply Management (ISM) indique quant à lui que le rythme de croissance du secteur des services aux Etats-Unis a ralenti le mois dernier pour revenir à son niveau le plus faible depuis août.

Les marchés européens ont également été tirés par le bas par le secteur des télécoms. Le titre France Telecom a perdu 4,42%, UBS ayant ramené sa recommandation de “neutre” à “vendre”.

L‘action Vodafone a décliné de 3,0% après des déclarations de l‘américain Verizon Communications, qui a démenti toute intention de fusionner ou de racheter l‘opérateur télécoms britannique. L‘indice global des télécoms enregistre une baisse de 2,07%.

Sur le marché des changes, l‘euro s‘est légèrement renforcé face au dollar qui a été affecté par la publication des statistiques décevantes sur l‘emploi américain.

Le baril de Brent retombe sous les 110 dollars, après l‘annonce d‘une augmentation supérieure aux prévisions des stocks américains de pétrole brut la semaine dernière, à 388,62 millions de barils.

Julien Dury pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below