19 mars 2013 / 20:08 / dans 5 ans

Wall Street termine dans le désordre

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en ordre dispersé mardi soir, les investisseurs s‘étant mis sur la réserve dans l‘attente d‘avancées dans le dossier chypriote qui ravive la crise de la zone euro.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,03%, 3,76 points, à 14.455,82 points, le Standard & Poor’s 500, indice de référence des gérants de fonds, a cédé 0,24%, 3,76 points, à 1.548,34 points et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a abandonné 0,26%, 8,50 points, à 3.229,10 points.

Le plan visant à taxer les déposants a été rejeté dans la soirée par le Parlement chypriote faisant planer le risque d‘une faillite des banques locales avec des conséquences imprévisibles pour le reste de la zone euro.

Le contexte a incité les investisseurs américains à prendre leurs bénéfices, capitalisant sur les gains enregistrés ces derniers temps.

“Le marché ne se comporte pas comme s‘il existait des raisons de paniquer, mais Chypre est un nouveau dossier auquel il va falloir s‘intéresser. C‘est suffisant pour être prudent”, a souligné Doreen Mogavero, directrice générale de Mogavero, Lee & Co.

Aux valeurs, les titres liés à l‘énergie ont terminé en baisse sur la crainte que le dossier chypriote ait des répercussions sur la demande. L‘indice PHLX des services pétroliers a cédé 2,01%. Schlumberger Ltd a abandonné 3,1% à 73,98 dollars et Halliburton a perdu 2,72% à 36,62 dollars.

Le distributeur pharmaceutique AmerisourceBergen s‘est adjugé 3,64% à 50,06 dollars en réaction à un accord commercial et capitalistique avec la chaîne Walgreen, laquelle a pris 5,44%.

L‘immobilier a également surperformé le marché, les investisseurs saluant l‘annonce d‘une hausse des mises en chantier au mois de février.

L‘indice PHLX du logement a pris 0,32%.

Le laboratoire Affymax a plongé au contraire de 64% à 1,05 dollar. Le groupe, plombé par le rappel récent de son seul produit commercialisé, l‘anti-anémique Omontys, n‘exclut pas de déposer le bilan.

Rodrigo Campos, Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below