13 mars 2013 / 17:14 / dans 5 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en légère baisse, l‘accélération des ventes au détail aux Etats-Unis ayant permis de compenser partiellement les pertes liées à une statistique économique décevante en zone euro et la dégradation des conditions de financement de l‘Italie.

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

L‘indice CAC 40, qui a perdu jusqu‘à 0,6% en séance, a fini en baisse de 0,1% à 3.836,04 points:

* De nombreuses valeurs CYCLIQUES ont été les victimes en Bourse de la baisse plus forte que prévu de la production industrielle en zone euro.

LEGRAND a lâché 3,26% à 34,685 euros, plus forte baisse du CAC 40, ARCELORMITTAL 2,43% à 11,23 euros et SAINT-GOBAIN 1,82% à 31,585 euros. L‘indice Stoxx du secteur européen des ressources de base a reculé de 0,52% et celui de la construction 0,39%.

* RENAULT a abandonné 1,27% à 53,52 euros après que JPMorgan a abaissé son conseil sur le titre de “surpondérer” à “neutre”, le broker décelant peu de potentiel de hausse pour un titre ayant gagné près de 37% depuis son plus bas en clôture cette année inscrit le 8 janvier.

Le groupe a signé dans la matinée avec trois syndicats son accord de compétitivité en France qui, selon son président Carlos Ghosn, lui permettra d‘économiser 500 millions d‘euros par an.

* Les BANQUES de la zone euro (-1,35%) ont été plombées par les établissements italiens (-2,48%) et la dégradation des conditions de financement de l‘Italie lors des premières adjudications de dette italienne depuis que Fitch a abaissé la note de crédit du pays à “BBB+”.

SOCIETE GENERALE a perdu 1,85% à 30,055 euros et BNP PARIBAS 1,0% à 43,72 euros.

* Les valeurs de la DISTRIBUTION (-0,52%) ont été pénalisées par Inditex (-2,58%) qui a publié des résultats 2012 en hausse mais dans le bas des estimations de certains analystes.

CARREFOUR a cédé 1,94% à 21,945 euros et CASINO (-1,52% à 78,78 euros) a accentué son recul après l‘annonce par l‘Autorité de la concurrence d‘un examen approfondi de la prise de contrôle du distributeur Monoprix.

* Les VALEURS offrant un profil DEFENSIF ont été recherchées dans ce contexte de prudence renouvelée. ESSILOR INTERNATIONAL (+2,93% à 82,49 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, AIR LIQUIDE s‘est octroyé 0,98% à 96,16 euros et PERNOD RICARD 0,6% à 100,50 euros. L‘indice Stoxx des boissons et produits agroalimentaires a pris 0,16%.

* SAFRAN a rebondi de 1,85% à 35,745 euros après avoir perdu 3,4% lors des quatre dernières séances. UBS a relevé son objectif de cours de 36 à 44 euros, disant s‘attendre à ce que la croissance du bénéfice du groupe soit plus forte que celle de l‘économie.

Dans le même secteur, ZODIAC AEROSPACE a grimpé de 2,15% à 89,97 euros, le groupe ayant inscrit en séance un nouveau plus haut historique, à 90,39 euros.

* BIOMERIEUX (-5,15% à 72,60 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après des résultats 2012 inférieurs aux attentes marqués par une dégradation des marges opérationnelles, l‘année 2012 ayant souffert d‘éléments exceptionnels.

* INTERPARFUMS a progressé de 5,98% à 26,39 euros après l‘annonce d‘un dividende exceptionnel à l‘occasion de la publication de résultats 2012 en forte progression.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below