12 mars 2013 / 21:43 / il y a 5 ans

Le montant d'une aide à Chypre peut-être moins élevé que prévu

BRUXELLES (Reuters) - Chypre pourrait avoir besoin d‘une aide moins élevée que ce qui était prévu, car Nicosie pourrait lever des fonds à la faveur d‘une nouvelles taxe sur les dépôts ou en mettant en oeuvre d‘autres mesures fiscales exceptionnelles, déclarent mardi des responsables de la zone euro.

Chypre pourrait avoir besoin d'une aide moins élevée que ce qui était prévu, à la faveur d'une nouvelles taxe sur les dépôts ou en mettant en oeuvre d'autres mesures fiscales exceptionnelles, selon des responsables de la zone euro. Les premières estimations évaluaient à 17 milliards d'euros le montant nécessaire pour éviter à Chypre de faire défaut sur sa dette, mais 10 à 13 milliards d'euros pourraient suffire. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge

Les premières estimations évaluaient à 17 milliards d‘euros le montant nécessaire pour éviter à Chypre de faire défaut sur sa dette, mais 10 à 13 milliards d‘euros pourraient suffire, a dit un responsable.

“Cela s‘explique par un scénario et des évaluations qui diffèrent sur la manière dont des fonds peuvent être générés à Chypre par le biais de taxes exceptionnelles”, a-t-il expliqué.

”L‘Italie l‘a fait, elle a imposé une taxe sur la richesse à la fin des années 90. Si vous faites cela, cela peut se chiffrer en milliards d‘euros. Une taxe, par exemple, de 5% peut rapporter 4 milliards d‘euros, a-t-il dit.

Jan Strupczewski, Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below