1 mars 2013 / 19:05 / dans 5 ans

Ventes d'automobiles en hausse de près de 4% sur un an aux USA

par Deepa Seetharaman et Ben Klayman

Les ventes automobiles ont totalisé un volume annuel de 15,38 millions de véhicules en février aux Etats-Unis, soit une hausse de près de 4%, selon les données d'Autodata, le redressement du marché immobilier compensant la menace des coupes budgétaires automatiques. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking

DETROIT (Reuters) - Les ventes automobiles ont totalisé un volume annuel de 15,38 millions de véhicules en février aux Etats-Unis, soit une hausse de près de 4%, suivant les données publiées vendredi par Autodata, le redressement du marché immobilier compensant la menace des coupes budgétaires automatiques.

Elles sont supérieures au consensus Thomson Reuters qui les donnait à 15,1 millions de véhicules.

Les ventes de voitures ont ainsi dépassé les 15 millions pour le quatrième mois d‘affilée, et ce pour la première fois depuis le début 2008, signalant une reprise durable du marché.

Les ventes de voitures et de poids lourds aux Etats-Unis de General Motors ont augmenté de 7% le mois dernier, à 224.314 unités, alors que les analystes attendaient 219.354 en moyenne.

Ford, le deuxième constructeur américain, a vu ses ventes progresser de 9% en février, à 195.822 véhicules, un chiffre légèrement inférieur aux attentes des analystes (197.593).

Chrysler, filiale de Fiat, a annoncé une hausse des ventes de 4,0% à 139.015 unités, en léger retrait par rapport aux attentes.

VW a vu les siennes augmenter de 2,9% à 31.456 unités.

Toyota Motor a indiqué que ses ventes aux Etats-Unis avaient augmenté de 4,3% en février, à 166.377 véhicules, alors que les analystes interrogés attendaient 171.759.

Honda Motor et Nissan Motor ont également fait moins bien que prévu. Les ventes de Honda ont baissé de 2% et celles de Nissan de 6,6%.

“La reprise de la construction immobilière renforce l‘amélioration de fond des conditions de l‘achat automobile, surtout pour les pickups”, dit Kurt McNeil, responsable des ventes chez GM.

Toutefois, Jonathan Browning, responsable de la filiale américaine de Volkswagen, offre des perspectives plus modérées que ses concurrents pour l‘économie américaine.

“Nous pensons que le débat sur la séquestration et l‘incertitude sur l‘économie mondiale grèvent réellement la confiance”, dit-il. “Nous prévoyons aussi une concurrence pour le moins intense.”

En janvier, les ventes de voitures avaient augmenté de 14% à un rythme annuel de 15,3 millions, toujours en retrait par rapport aux niveaux d‘avant la récession, mais en nette hausse par rapport aux 10,4 millions vendues en 2009.

En 2012, celles-ci avaient progressé de plus de 13% à 14,5 millions de véhicules.

Juliette Rouillon et Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below