28 février 2013 / 08:50 / dans 5 ans

Les Bourses européennes dans le vert à l'ouverture

Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse jeudi, les marchés restant sur la même ligne que la veille en dépit des préoccupations toujours présentes liées à la situation politique en Italie. Vers 9h30, le CAC 40 avance de 0,49% à Paris, le Dax prend 0,74% à Francfort et le FTSE progresse de 0,48% à Londres. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse jeudi, les marchés restant sur la même ligne que la veille en dépit des préoccupations toujours présentes liées à la situation politique en Italie.

Après le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke mardi, c‘est le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi qui est venu promettre mercredi que l‘institution monétaire européenne restait dans l‘optique d‘un soutien à l‘économie.

“Avec la communication implicite du soutien des banques centrales, le sentiment haussier d‘hier est en mesure de se confirmer à l‘ouverture”, a déclaré Jonathan Sudaria de Capital Spreads.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,49% (18,23 points) à 3.709,72 points vers 09h30. À Francfort, le Dax prend 0,74% et à Londres, le FTSE 0,48%. L‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,59%.

Aux valeurs, Veolia bondit de 5,01%, les investisseurs saluant la publication de résultats solides.

GDF Suez est également entouré (+1,56), là encore en réaction à des résultats favorablement accueillis.

À Francfort, Bayer avance de 3,22%, tandis que Deutsche Telekom affiche un repli de 0,6%, là encore dans la foulée de la publication de leurs trimestriels.

RBS chute de 3,98% après des résultats jugés décevants.

La tendance positive observée sur les marchés d‘actions se fait au détriment des obligations allemandes dont les rendements s‘inscrivent en hausse.

Sur les changes, l‘euro est peu changé contre le dollar. Il s‘inscrit en revanche en hausse contre le yen qui se replie également face au billet vert.

Le marché pétrolier montre une légère baisse de 0,25% du baril de brut texan. Le Brent, au contraire, reste stable. La tendance pourrait se révéler plus nette une fois qu‘aura été publiée la nouvelle estimation du produit intérieur brut américain.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below