20 février 2013 / 15:48 / il y a 5 ans

Volvo veut économiser et va supprimer 1.000 emplois

Le constructeur suédois Volvo, contrôlé par le chinois Geely, compte supprimer environ 1.000 emplois dans le cadre d'un plan d'économies de 1,5 milliard de couronnes (178 millions d'euros). /Photo d'archives/Denis Balibouse

STOCKHOLM (Reuters) - Le constructeur suédois Volvo, contrôlé par le chinois Geely, a annoncé mercredi qu'il comptait supprimer environ 1.000 emplois dans le cadre d'un plan d'économies de 1,5 milliard de couronnes (178 millions d'euros).

Un porte-parole de Volvo a précisé que 750 suppressions concerneraient des postes de consultants et que le reste devrait s'accomplir par des départs volontaires, comme des retraites anticipées, au sein des effectifs permanents.

"Nous comptons économiser 1,5 milliard de couronnes au cours de l'année, afin d'atteindre le seuil de rentabilité", a-t-il expliqué.

Geely et Volvo ont par ailleurs annoncé mercredi l'ouverture d'un nouveau centre de recherche et développement pour élaborer des pièces et des technologies destinées aux futurs modèles des deux groupes.

Volvo a fait état il y a deux semaines d'un début d'année difficile, dans le prolongement du quatrième trimestre 2012 qui a vu une baisse du bénéfice plus importante que prévu, en raison d'une faiblesse de la demande sur ses principaux marchés.

Patrick Lannin, Julien Dury pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below