12 février 2013 / 11:10 / dans 5 ans

Hausse des coûts d'emprunt avant les élections italiennes

MILAN (Reuters) - L‘Italie a vu ses coûts d‘emprunt à court terme augmenter mardi, les incertitudes entourant les conséquences des élections législatives des 24 et 25 février réduisant visiblement l‘appétit manifesté depuis le début de l‘année par les investisseurs pour des titres de dette italiens.

L'Italie a vu ses coûts d'emprunt à court terme augmenter mardi, les incertitudes entourant les conséquences des élections législatives des 24 et 25 février réduisant visiblement l'appétit manifesté depuis le début de l'année par les investisseurs pour des titres de dette italiens. /Photo d'archives/REUTERS/Tony Gentile

Le Trésor a adjugé pour 8,5 milliards d‘euros de bons à un an à un rendement de 1,09%, au plus haut depuis décembre. Ce rendement reste toutefois nettement en-deçà du pic de 3,97% enregistré en juin dernier pour du papier de cette maturité.

Il y a un mois, Rome avait placé des titres à 12 mois à un rendement de 0,86%, ce qui avait constitué un plus bas depuis janvier 2010.

L‘Italie doit procéder mercredi à des adjudications à long terme, avec notamment au programme l‘émission d‘obligations à 30 ans, une maturité qui n‘avait plus été émise depuis mai 2011.

Francesca Landini, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below