8 février 2013 / 14:38 / il y a 5 ans

Résultats en forte hausse pour Moody's, bonnes perspectives 2013

L'agence de notation Moody's - qui pourrait être poursuivie devant les tribunaux par le département américain de la Justice pour ses notations avant la crise - a annoncé vendredi un profit en hausse de 66% et de bonnes perspectives pour 2013. /Photo prise le 6 février 2013/Brendan McDermid

(Reuters) - L'agence de notation Moody's - qui pourrait être poursuivie devant les tribunaux par le département américain de la Justice pour ses notations avant la crise - a annoncé vendredi un profit en hausse de 66% et de bonnes perspectives pour 2013.

Les résultats de Moody's et des autres agences de notation sont portés par la demande des entreprises qui tendent à profiter de la faiblesse des taux d'intérêt pour refinancer leur dette.

L'agence prévoit un bénéfice annuel 2013 situé entre 3,45 et 3,55 dollars par action. Les analystes financiers attendaient en moyenne un bénéfice de 3,18 dollars par action, hors éléments exceptionnels, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Elle table sur une croissance de son chiffre d'affaires dans le haut de la fourchette à un chiffre, avec toutefois un ralentissement de la croissance de l'activité de sa division Investor Services, chargée de la notation des obligations.

Pour le quatrième trimestre 2012, son bénéfice net a atteint 160,1 millions de dollars, soit 70 cents par action, contre 96,2 millions, soit 43 cents par action, un an auparavant. Le chiffre d'affaires a progressé de 33% à 754,2 millions de dollars.

Son activité mondiale de notation de la dette des entreprises a augmenté de 73% à 244,9 millions de dollars.

L'action Moody's a reculé depuis que le gouvernement américain a annoncé lundi réclamer cinq milliards de dollars de dommages et intérêts à son concurrent Standard & Poor's qu'il accuse d'avoir trompé les investisseurs en surnotant des produits financiers avant la crise de 2007.

Vendredi, le département américain de la Justice et plusieurs Etats ont annoncé qu'ils envisageaient également de poursuivre Moody's devant les tribunaux, à qui ils reprochent d'avoir trompé les investisseurs avant la crise de 2007.

Les investigations sont encore à un stade peu avancé, en grande partie parce que les juristes ont jusqu'à présent concentré leurs efforts sur le cas S&P, ont précisé les sources en demandant à ne pas être identifiées.

L'agence fait déjà l'objet de demandes de dommages et intérêt de la part d'investisseurs privés.

Moody's et S&P sont accusées par les investisseurs, la classe politique et les régulateurs d'avoir accordé des notes élevées à des milliers de titres de crédit "subprime" et d'autres dettes hypothécaires qui se sont avérés à risque.

L'action Moody's gagnait 2% vendredi dans les transactions avant-Bourse après la publication des résultats de l'agence.

Jochelle Mendonca, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below