25 janvier 2013 / 08:42 / dans 5 ans

Les Bourses européennes ouvrent sur une note prudente

Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note prudente vendredi après des déclarations prudentes du géant de l'électronique grand-public Samsung et dans l'attente de plusieurs indicateurs économiques importants en Europe. Une vingtaine de minutes après l'ouverture, le CAC 40 était quasiment stable (-0,03%) à Paris, le Dax gagnait 0,14% à Francfort et le FTSE abandonnait 0,09% à Londres. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note prudente vendredi après des déclarations prudentes du géant de l‘électronique grand-public Samsung et dans l‘attente de plusieurs indicateurs économiques importants en Europe.

Une vingtaine de minutes après l‘ouverture, l‘indice EuroStoxx 50 cédait 0,08%. À Paris, le CAC 40 était quasiment stable à 3.751,14 points (-0,03%). À Francfort, le Dax gagnait 0,14% et à Londres, le FTSE abandonnait 0,09%.

Les investisseurs attendent entre autres la publication, à 11h00, de l‘indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, au lendemain des PMI “flash” de la zone euro.

La matinée pourrait également être animée par l‘intervention de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), au Forum économique mondial de Davos, par la première estimation du PIB britannique au quatrième trimestre et par les indications que doit publier la BCE sur les intentions des banques de la zone euro en matière de remboursement anticipé des 489 milliards d‘euros qu‘elles lui ont empruntés fin 2011 dans le cadre de sa première opération de refinancement LTRO.

Le marché obligataire européen a débuté sans grand changement avant ces divers rendez-vous.

En Asie, la Bourse de Tokyo a gagné 2,9%, clôturant dans le vert pour la onzième semaine consécutive, une série sans précédent depuis 1971, toujours soutenue par la dépréciation du yen. Mais ailleurs en Asie, la séance a surtout été marquée par la baisse des valeurs technologiques après les résultats jugés décevants de l‘américain Apple, dont les fournisseurs risquent de souffrir, ainsi que la prudence affichée par Samsung en matière d‘investissement. Le titre du groupe sud-coréen a cédé 2,48%.

L‘indice européen du secteur technologique perd 0,37%. Nokia cède près de 5% poursuivant le repli provoqué par l‘annonce de la suppression du dividende.

Du côté des banques, Crédit agricole gagne 0,6% malgré l‘annonce d‘une provision de 651 millions d‘euros dans les comptes de ses caisses régionales au quatrième trimestre. L‘indice Stoxx du secteur cède 0,1%.

A Milan, Banca Monte dei Paschi di Siena regagne près de 5% après avoir chuté de près de 20% sur les quatre premières séances de la semaine en raison du scandale provoqué par la révélation de lourdes pertes sur des produits dérivés financiers.

Autre valeur entourée, le groupe minier Anglo American s‘adjuge 1,2% après l‘annonce d‘une hausse supérieure aux attentes de sa production de cuivre au quatrième trimestre, une période marquée par plusieurs mouvements de grève de grande ampleur.

Sur le marché des changes, le yen a touché de nouveaux plus bas, de deux ans et demi face au dollar et de 21 mois face à l‘euro, après des informations de presse selon lesquelles le ministre délégué à l‘Economie japonais, Yasutoshi Nishimura, a déclaré que la baisse de la devise n‘était pas terminée et qu‘un retour à 100 yens pour un dollar ne serait pas préoccupant.

“Chaque fois que le dollar/yen corrige, il semble qu‘un dirigeant japonais prenne la parole pour faire baisser la devise (japonaise)”, constate Callum Henderson, responsable de la recherche devises de Standard Chartered Bank à Singapour.

Sur le marché pétrolier, les cours restent soutenus par les indicateurs économiques encourageants publiés ces derniers jours aux Etats-Unis et en Chine, notamment en matière d‘activité manufacturière. Le baril de Brent se maintient au-dessus de 113 dollars, le brut léger américain à plus de 96 dollars.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below