16 janvier 2013 / 09:38 / dans 5 ans

UBS veut devenir leader de la gestion de fortune en Chine

UBS a ouvert une filiale en nom propre en Chine mercredi, ce qui lui permettra de mener des opérations en yuans dans des domaines clefs comme la gestion de fortune, dans lequel la banque suisse compte devenir numéro un. /Photo prise le 28 octobre 2012/REUTERS/Arnd Wiegmann

SHANGHAI (Reuters) - La banque suisse UBS a ouvert une filiale en nom propre en Chine mercredi, ce qui lui permettra de mener des opérations en yuans dans des domaines clefs comme la gestion de fortune.

Une quarantaine de banques étrangères, dont JPMorgan Chase & Co, Morgan Stanley et HSBC ont déjà créé des filiales en Chine pour tirer parti de la croissance de la seconde économie mondiale.

“La Chine représente un des marchés les plus importants au monde pour UBS. Nous avons à coeur d‘y développer notre présence et d‘élargir notre offre de produits et de services afin de répondre aux besoins des clients”, a déclaré dans un communiqué Axel Weber, directeur général de la banque helvétique pour l‘Asie-Pacifique.

“L‘objectif d‘UBS est de devenir l‘un des premiers fournisseurs de services de gestion de fortune en Chine et la filiale est primordiale pour atteindre ce but”, a-t-il ajouté.

UBS a déjà, en Chine, des coentreprises de courtage et de capital-risque avec des partenaires locaux.

Kazunori Takada; Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below