7 décembre 2012 / 17:58 / dans 5 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies vendredi à la clôture de la Bourse de Paris, où le CAC 40 a fini en hausse de 0,11% à 3.605,61 points, un plus haut de clôture depuis le 1er août 2011 et sous son nouveau plus haut de séance (3.622,36 points) depuis la même date. Sur la semaine, l‘indice a gagné 1,03%.

L‘effet positif sur les marchés des bons chiffres de l‘emploi en novembre aux Etats-Unis a été atténué par une baisse du sentiment des consommateurs.

* ALCATEL-LUCENT (-2,94% à 0,858 euro) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, l‘annonce de la sortie de l’équipementier télécoms de l‘indice phare de la Bourse de Paris au profit de GEMALTO (+0,8% à 74,59 euros) pesant sur la valeur.

De son côté, ARTPRICE.COM, spécialiste de la cotation du marché de l‘art sur internet, a progressé de 5,73% à 29,50 euros. Il rejoindra à la veille de Noël le SBF 120, de même qu‘AB SCIENCE (-0,27% à 18,19 euros) qui remplacera DEXIA (-10% à 0,09 euro).

* Des valeurs CYCLIQUES, comme STMICROELECTRONICS (-1,34% à 5,0 euros), BOUYGUES (-1,29% à 19,94 euros) et ARCELORMITTAL (-1,26% à 12,165 euros) ont pâti des craintes concernant la conjoncture économique de la zone euro, la Bundesbank ayant abaissé ses prévisions de croissance du PIB allemand pour 2012 et 2013.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+2,27% à 29,275 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 et s‘est largement détaché des autres valeurs bancaires après avoir émis avec succès 1,5 milliard d‘euros d‘obligations de financement de l‘habitat à 5 ans avec un coupon de 1%, soit le plus bas jamais constaté sur le marché français des obligation sécurisées. La demande a atteint près de trois milliards d‘euros.

* Les VALEURS DE RENDEMENT ont été pénalisées par la perspective d‘une réduction de leur dividende après que Deutsche Telekom (-1,92%) a annoncé qu‘il réduirait le sien dans les années à venir afin de financer ses investissements en Allemagne.

FRANCE TÉLÉCOM, qui affiche un rendement du dividende de 17%, a abandonné 1,25% à 8,17 euros et VEOLIA ENVIRONNEMENT 0,7% à 8,52 euros.

* UNIBAIL RODAMCO a gagné 2,02% à 179,6 euros sur des achats à bon compte après une perte de 2,44% au cours des quatre dernières séances.

* STERIA (+6,15% à 13,385 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120, la visibilité du groupe s‘améliorant aux yeux de plusieurs analystes, dont celui de Gilbert Dupont qui est passé à l‘achat sur le titre après, notamment, la signature de plusieurs contrats.

* UBISOFT a gagné 3,65% à 7,801 euros. JP Morgan a entamé la couverture de la valeur à “neutre” avec un objectif de cours de 8,3 euros.

* JCDECAUX a pris 3,06% à 18,545 euros. Kepler a relevé sa recommandation à “acheter”, contre “conserver”, sur la valeur et a porté son objectif de cours de 18 à 22 euros.

* CLUB MÉDITERRANÉE a perdu 4,0% à 12,96 euros après avoir abaissé ses capacités pour la saison d‘hiver en raison de la dégradation des marchés en Europe et en Afrique, largement responsable du recul des réservations observé ces dernières semaines.

* BIOMÉRIEUX a reculé de 2,35% à 69,77 euros. UBS qui a abaissé sa recommandation sur le titre d’“acheter” à “neutre”, soulignant des risques pouvant peser à court terme sur le spécialiste du diagnostic in vitro.

* PONCIN YACHTS a fait un bond de 8,51% à 1,02 euro, le spécialiste des navires de plaisance ayant annoncé plusieurs mesures pour améliorer ses fondamentaux financiers.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below