7 novembre 2012 / 17:18 / dans 5 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en net repli, plombée par les préoccupations entourant la crise européenne après les déclarations du président de la BCE et les craintes sur le “mur budgétaire” américain au lendemain de la réélection de Barack Obama.

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

L‘indice CAC 40, qui a gagné plus de 1% en matinée, a fini en baisse de 1,99% à 3.409,59 points, l‘indice ayant également pâti du pessimisme de la Commission européenne en matière de croissance.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été les premières victimes en Bourse des craintes entourant la croissance.

STMICROELECTRONICS a chuté de 7,02%, plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, à 4,385 euros, également pénalisé par des prises de bénéfices après un gain cumulé d‘environ 4% au cours des quatre séances précédentes.

VINCI a cédé 2,27% à 33,365 euros et SOLVAY 2,38% à 93,83 euros. Du côté des pétrolières, TOTAL a reculé de 2,92% à 37,875 euros alors que l‘or noir chutait de 4% vers 17h45.

L‘indice Stoxx du secteur européen des ressources de base a perdu 2% celui des groupes pétroliers 1,95% et les technologiques 1,85%.

* AXA a fini en repli de 3,4% à 12,075 euros après avoir revu en baisse ses prévisions de résultats à l‘horizon de 2015 et dit tabler désormais sur une croissance annuelle de son résultat opérationnel de 5 à 10% sur la période 2010-2015 en tenant compte de l‘environnement de marché actuel.

* L‘ORÉAL a abandonné 2,2% à 96 euros. Le géant des cosmétiques a vu sa croissance organique encore décélérer au troisième trimestre, sous le coup d‘un fort ralentissement dans les produits de luxe, d‘un tassement de la croissance en Asie et d‘un recul en Europe de l‘Ouest touchée par la crise.

Le groupe prévoit par ailleurs d‘augmenter ses capacités de production en Asie pour répondre à une croissance de ses ventes en volume de 20% l‘an.

* A rebours de tendance, VEOLIA ENVIRONNEMENT (+4,91% à 7,99 euros) a fini en tête du CAC 40, dont seulement trois valeurs ont clôturé en hausse.

Le groupe de services aux collectivités prévoit de réduire sa dette de 2,5 à 3 milliards d‘euros au quatrième trimestre grâce notamment à des cessions, après avoir vu ses résultats baisser à fin septembre sous l‘effet notamment du recul des volumes de déchets traités en Europe.

* ALSTOM a gagné 1,38% à 27,98 euros. Le groupe a annoncé des résultats en nette hausse et un bond de 19% de ses prises de commandes au premier semestre 2012-2013 tandis que le flux de trésorerie disponible du groupe, surveillé de près par le marché, est redevenu positif.

* BNP PARIBAS s‘est adjugé 1,07% à 39,54 euros, après avoir annoncé l‘achèvement avec trois mois d‘avance de son plan d‘adaptation engagé l‘an passé pour se conformer aux évolutions réglementaires et avoir publié un résultat net en forte hausse au troisième trimestre, grâce notamment à une augmentation des revenus dans son activité de taux.

SOCIETE GENERALE a perdu 2,92% à 24,59 euros et CREDIT AGRICOLE 2,11% à 5,952 euros, avec l‘ensemble du secteur bancaire de la zone euro (-2,73%) et le regain d‘inquiétudes du marché.

* BOURBON a bondi de 6,71% à 22,41 euros, plus forte hausse du SBF 120, le groupe ayant rassuré le marché en publiant une hausse de 21,4% de son chiffre d‘affaires trimestriel, le marché du pétrole demeurant favorable malgré les incertitudes sur la croissance mondiale.

* EULER HERMES, qui a perdu 3,75% au cours des deux dernières semaines, a gagné 6,38% à 56,50 euros dans des volumes représentant plus de quatre fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois.

La filiale assurance crédit d‘Allianz a publié un résultat net en repli de 10,2% pour les neuf premiers mois sous l‘effet de la dégradation de l‘environnement économique et des défaillances d‘entreprises. Mais, elle dit préserver sa rentabilité grâce une politique tarifaire cohérente, la réassurance et le contrôle des coûts.

* GECINA s‘est octroyé 1,82% à 86,65 euros alors que, selon Les Echos, le groupe américain de capital-investissement Blackstone pourrait faire son entrée au capital de la foncière française.

* SOPRA a avancé de 1,75% à 37,75 euros après avoir confirmé sa prévision de légère progression de son chiffre d‘affaires annuel et d‘une “très légère amélioration” de ses marges malgré un contexte économique difficile et des incertitudes portant sur le volume des signatures de licences en décembre.

* ARCHOS (-4,98% à 3,05 euros) a lancé mardi un plan social prévoyant la suppression de 25% de ses effectifs pour faire face à de graves difficultés économiques.

* UBISOFT (-4,84% à 7,149 euros) a subi quelques prises de bénéfice après une ascension de plus de 47% depuis le début de l‘année. L’éditeur de jeux vidéo a relevé ses objectifs financiers annuels, anticipant une très bonne fin d‘année après avoir déjà enregistré une croissance plus forte que prévu de ses ventes au premier semestre.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below