1 novembre 2012 / 13:12 / dans 5 ans

Bénéfice en recul de 7% au 3e trimestre pour Exxon Mobil

par Anna Driver

<p>Exxon Mobil a publi&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice en baisse de 7% au troisi&egrave;me trimestre, en raison d'un tassement de la production et d'une baisse des cours des ressources naturelles. Le premier groupe p&eacute;trolier mondial cot&eacute; a fait &eacute;tat d'un b&eacute;n&eacute;fice de 9,57 milliards de dollars contre 10,33 milliards de dollars un an auparavant. /Photo d'archives/REUTERS/Jessica Rinaldi</p>

(Reuters) - Exxon Mobil a publié jeudi un bénéfice trimestriel en baisse de 7% mais meilleur qu‘attendu, l‘augmentation des marges de raffinage ayant compensé le tassement de la production et la baisse des cours des hydrocarbures.

Le premier groupe pétrolier mondial coté a fait état d‘un bénéfice de 9,57 milliards de dollars (7,37 milliards d‘euros), soit 2,09 dollars par action, au troisième trimestre, contre 10,33 milliards de dollars (2,13 dollars/action) un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S tablait sur un bénéfice par action de 1,95 dollar.

Brian Youngberg, analyste d‘Edward Jones, souligne qu‘Exxon n‘a battu le consensus qu’à la faveur d‘une accélération de ses activités de raffinage, notant que “le déclin de la production s‘est révélé plus élevé que prévu”.

Les bénéfices tirés des activités de raffinage ont plus que doublé sur un an à 3,2 milliards de dollars alors que le segment exploration-production a vu ses profits chuter de 29% à 5,97 milliards de dollars.

La production pétrolière et gazière a diminué de 7,5% Pour atteindre 3,96 millions de barils équivalent pétrole par jour (bepj), a précisé le groupe.

Le chiffre d‘affaires trimestriel total du groupe a diminué de 8%, à 115,7 milliards de dollars.

Exxon Mobil a parallèlement annoncé avoir procédé au rachat de 58 millions de ses propres titres au troisième trimestre, pour 5,1 milliards de dollars.

Comme ses concurrents, Exxon cherche à s‘emparer d‘actifs de production de pétrole et de gaz en Amérique du Nord pour compenser leurs difficultés à produire davantage dans d‘autres régions. Au Brésil, par exemple, la production est strictement encadrée par les autorités.

En octobre, Exxon a annoncé le rachat de Celtic Exploration pour 2,64 milliards de dollars ce qui va lui permettre de mettre la main sur des gisements aux perspectives prometteuses dans l‘ouest du Canada.

Wilfrid Exbrayat et Catherine Monin pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below