October 28, 2012 / 8:38 PM / 6 years ago

Un plan "anti-crise" chez BMW pour s'adapter à la demande

BMW pourrait enregistrer une chute de 30% de ses ventes sans pour autant subir de pertes ou procéder à des licenciements, grâce à un plan anti-crise adopté par la direction et les employés, selon le magazine allemand Der Spiegel. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Lauener

BERLIN (Reuters) - BMW pourrait enregistrer une chute de 30% de ses ventes sans pour autant subir de pertes ou procéder à des licenciements, grâce à un plan anti-crise adopté par la direction et les employés, rapporte dimanche Der Spiegel.

Cet accord, signé le mois dernier, autorise le constructeur automobile à modifier les horaires de travail de ses employés en fonction du rythme de production, ou encore à leur imposer des congés lors des période de ralentissement de la demande, explique le magazine allemand.

“L’accord que nous avons mis sur pied avec les salariés implique un grand nombre de mesures de flexibilité”, a déclaré à Reuters un porte-parole de BMW. “Le but de ce plan est de préserver l’emploi”.

BMW présentera ses résultats pour le troisième trimestre le 6 novembre prochain.

Andreas Cremer, Catherine Monin pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below