15 octobre 2012 / 10:28 / il y a 5 ans

Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

PARIS, 15 octobre - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, l‘espoir d‘une demande prochaine d‘aide de l‘Espagne et de bons indicateurs chinois éclipsant les craintes entourant la saison des résultats trimestriels qui débute en Europe cette semaine.

<p>Les valeurs cycliques profitent &agrave; la mi-s&eacute;ance de la Bourse de Paris des indicateurs chinois venus rassurer quant aux effets des mesures prises par P&eacute;kin en faveur de la croissance. Alstom gagnait 2,27% vers midi tandis que le CAC 40 avan&ccedil;ait de 1,32%. /Photo d'archives/REUTERS/R&eacute;gis Duvignau</p>

Vers midi, l‘indice CAC 40, qui a perdu environ 2% la semaine dernière, avance de 1,32% à 3.433,74 points dans des volumes représentant 610 millions d‘euros sur NYSE Euronext (31% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois).

* VIVENDI (+2,94%) signe l‘une des plus fortes hausses de l‘indice CAC 40, soutenue par des informations de presse durant le week-end évoquant des négociations entre SFR et le câblo-opérateur Numericable en vue d‘un rapprochement.

* Les CYCLIQUES profitent des indicateurs chinois, à l‘image d‘ALSTOM (+2,27%), d‘ACCOR (+1,86%), de SOLVAY (+1,39%) ou de TECHNIP (+1,32%).

* Les BANCAIRES sont, elles, soutenues par les espoirs d‘une sollicitation financière de Madrid à la zone euro, qui pourrait intervenir dès le mois prochain, selon des responsables de la région.

CREDIT AGRICOLE s‘adjuge 3,02%, plus forte hausse du CAC 40, SOCIETE GENERALE 1,9% et BNP PARIBAS 1,72%. L‘indice Stoxx des banques de la zone euro progresse de 1,52% et celui des banques espagnoles cotées à Barcelone prend 1,5%.

* Les DEFENSIVES sont également recherchées, illustrant l‘optimisme prudent des investisseurs alors que les résultats des entreprises françaises et européennes au troisième trimestre risquent d‘apporter de mauvaises surprises pour les sociétés exposées au ralentissement de la croissance dans les pays émergents.

SANOFI s‘octroie 1,88%, GDF SUEZ 1,59%, PERNOD RICARD 1,48% et ESSILOR INTERNATIONAL 1,05%.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES sont pénalisées par les craintes des investisseurs sur le secteur. Dans une note sectorielle, JPMorgan estime que les investisseurs devraient attendre jusqu’à Noël avant de se repositionner sur les semi-conducteurs compte tenu de l‘environnement macroéconomique.

ALCATEL-LUCENT perd 2,86%, plus forte baisse du CAC 40 imité par SOITEC (-3,01%) sur le SBF 120. En Allemagne, Aixtron abandonne 6,41%.

* ARCELORMITTAL cède 0,7%, seule autre baisse du CAC 40, avec son secteur européen (-0,43%) alors que les cours du cuivre (-0,3%) sont tombés à leur plus bas niveau depuis un mois.

* BIC recule de 2,67%. Société générale a abaissé sa recommandation d‘acheter à conserver sur le titre, après la hausse de plus de 12% entre le 11 septembre et le 3 octobre.

* PLASTIC OMNIUM (+3,31% à 20,91 euros), qui réalise 16% de son activité automobile en Asie (+28% au premier semestre), est en tête des hausses du SBF 120. La valeur a ouvert au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours (à 20,4815 euros), le titre rebondissant sur un support technique situé autour de 20,20 euros.

* AIR FRANCE-KLM gagne 2,23%. Selon la presse, Alexandre de Juniac, PDG d‘Air France, va présenter aux principaux cadres du groupe un projet de scission en trois de la compagnie, séparant les vols internationaux de passagers, les vols intérieurs et le fret.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below