10 octobre 2012 / 18:23 / il y a 5 ans

JPMorgan a perdu jusqu'à 10 milliards en rachetant Bear Stearns

<p>JP Morgan Chase a perdu jusqu'&agrave; 10 milliards de dollars (7,8 milliards d'euros) &agrave; la suite du rachat de Bear Stearns, transaction qu'il avait effectu&eacute;e &agrave; la demande du gouvernement f&eacute;d&eacute;ral am&eacute;ricain en pleine crise financi&egrave;re, a d&eacute;clar&eacute; Jamie Dimon, directeur g&eacute;n&eacute;ral de la banque. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton</p>

WASHINGTON (Reuters) - JP Morgan Chase a perdu jusqu’à 10 milliards de dollars (7,8 milliards d‘euros) à la suite du rachat de Bear Stearns, transaction qu‘il avait effectuée à la demande du gouvernement fédéral américain en pleine crise financière, a déclaré Jamie Dimon, directeur général de la banque.

“Je dirais que nous avons perdu entre cinq et 10 milliards de dollars en raison de divers éléments liés à Bear Stearns. Et oui, je dis que c‘est injuste”, a-t-il dit.

Jamie Dimon a précisé que ces pertes ont été le fait, entre autres, de litiges et de dépréciations.

La semaine dernière, JPMorgan a été l‘objet d‘une nouvelle plainte au civil déposée par le procureur général de New York, qui veut que la banque rende des comptes dans un dossier où Bear Stearns est soupçonné d‘avoir floué des investisseurs ayant acheté des actifs adossés à des crédits immobiliers.

“Est-ce que, sachant ce que je sais aujourd‘hui, j‘aurais accepté le rachat de Bear Stearns ? Difficile à dire”, a ajouté Jamie Dimon.

Karey Wutkowski et Sarah N. Lynch, Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below