10 octobre 2012 / 13:47 / il y a 5 ans

Wall Street hésite à l'orée de la saison des résultats

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert sur une note indécise mercredi, les commentaires du géant de l‘aluminium Alcoa, qui a ouvert la saison des résultats trimestriels, sur les risques d‘un ralentissement de certains marchés entretenant l‘inquiétude liée à la conjoncture internationale.

<p>Wall Street a ouvert sur une note ind&eacute;cise mercredi, les commentaires du g&eacute;ant de l'aluminium Alcoa, qui a ouvert la saison des r&eacute;sultats trimestriels, sur les risques d'un ralentissement de certains march&eacute;s entretenant l'inqui&eacute;tude li&eacute;e &agrave; la conjoncture internationale. Dans les premiers &eacute;changes, le Dow Jones c&eacute;dait 0,11%, le S&amp;P-500 &eacute;tait pratiquement inchang&eacute; et le composite du Nasdaq c&eacute;dait 0,04%. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer</p>

Dans les premiers échanges, le Dow Jones cédait 15,47 points, soit 0,11%, à 13.458,06. Le Standard & Poor‘s, plus large, était pratiquement inchangé à 1.441,63 points tandis que le composite du Nasdaq cédait 1,21 point (-0,04%) à 3.063,81.

Alcoa a publié mardi soir des résultats supérieurs aux attentes des analystes mais il a revu à la baisse ses prévisions de demande mondiale d‘aluminium pour cette année, en arguant notamment du ralentissement de l’économie chinoise.

Le titre du groupe cédait 1,3% dans les premiers échanges.

“Les résultats d‘Alcoa sont bons mais leurs prévisions sont faiblardes. Elles soulignent le ralentissement en Chine et le ralentissement de la croissance mondiale”, a déclaré Richard Weeks, directeur exécutif de HighTower Advisors.

Les analystes financiers estiment que les bénéfices des entreprises du S&P 500 devraient avoir reculé de 2,3% au troisième trimestre par rapport à la même période l‘an dernier, selon les données Thomson Reuters. Il s‘agirait du premier recul des profits depuis trois ans.

A contre-courant de la tendance ce mercredi, Yum Brands, maison mère de KFC et Pizza Hut entre autres, bondit de près de 8% après avoir relevé ses prévisions pour intégrer la bonne tenue de ses ventes en Chine.

Boeing progressait de 0,8% après l‘annonce de l’échec du projet de fusion entre EADS et BAE Systems.

Chuck Mikolajczak, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below