8 octobre 2012 / 16:33 / dans 5 ans

La restructuration de PSA est une affaire interne selon Varin

<p>Philippe Varin, le pr&eacute;sident du directoire de PSA Peugeot Citro&euml;n, a d&eacute;clar&eacute; lundi que la restructuration engag&eacute;e par le groupe &eacute;tait une affaire interne et laiss&eacute; entendre que la table ronde-ronde pr&eacute;vue avec l'Etat n'aurait qu'un caract&egrave;re consultatif. /Photo prise le 8 octobre 2012/REUTERS/Pascal Rossignol</p>

DOUVRIN (Pas-de-Calais) (Reuters) - Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën, a déclaré lundi que la restructuration engagée par le groupe était une affaire interne et laissé entendre que la table ronde-ronde prévue avec l‘Etat n‘aurait qu‘un caractère consultatif.

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a annoncé ce week-end que les négociations tripartites syndicats-direction-Etat sur l‘avenir de l‘usine d‘Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) commenceraient le 25 octobre.

Le premier constructeur automobile français a annoncé en juillet la fermeture du site pour 2014 et au total 8.000 suppressions d‘emplois dans l‘Hexagone, un chiffre que le gouvernement aimerait voir revu à la baisse.

“Nous partagerons (...) l‘information sur l‘avancement de la procédure sociale, laquelle est une affaire à l‘intérieur du groupe entre la direction du groupe et les représentants du personnel”, a déclaré Philippe Varin aux journalistes lors d‘une visite avec Arnaud Montebourg de la Française de mécanique, usine de moteurs commune à PSA et Renault.

“Nous sommes prêts à partager très largement les conclusions provisoires auxquelles nous arriverons”, a-t-il ajouté.

“La deuxième chose que nous sommes absolument prêts à partager, c‘est le progrès que nous faisons dans la démarche de revitalisation des sites d‘Aulnay et de Rennes (...) Nous ferons le point de ce qui sera réalisé à ce moment-là.”

PSA s‘est engagé à reclasser la moitié des 3.000 salariés d‘Aulnay sur le site voisin de Poissy (Yvelines) et à proposer des emplois à l‘autre moitié dans le cadre d‘une opération de revitalisation du site.

A Rennes (Ille-et-Vilaine), il a promis de reclasser en interne, ou dans le bassin d‘emploi, les 1.400 personnes dont le poste sera supprimé dans le cadre d‘une réduction de la capacité du site.

Alice Cannet, avec Gilles Guillaume, édité par Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below