3 octobre 2012 / 07:33 / il y a 5 ans

Les Bourses européennes ouvrent en baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse mercredi, amplifiant les pertes de la veille. Ce recul reflète l‘inquiétude des investisseurs face à la crise espagnole, qui tarde à être résolue, et à la publication d‘indicateurs chinois peu encourageants.

<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes ont ouvert en baisse mercredi, amplifiant les pertes de la veille. Le CAC 40 c&eacute;dait 0,49% &agrave; 3.397,57 points vers 09h20. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

À Paris, le CAC 40 cédait 0,49% à 3.397,57 points vers 07h20 GMT. À Francfort, le Dax perdait 0,22% et à Londres, le FTSE 0,28%. L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 affichait un recul de 0,24%.

Les mauvais indicateurs donnés par la Chine et l‘Australie laissent entrevoir une perspective économique morose. La Banque asiatique de développement (BAD) a ainsi réduit ses prévisions de croissance pour la plupart des économies émergentes d‘Asie en 2012 et 2013, du fait du ralentissement de la demande mondiale qui pèse sur leurs exportations.

Première concernée, la Chine voit sa prévision de croissance abaissée de près d‘un point à 7,7% pour cette année, contre 8,5% auparavant. La prévision pour 2013 passe, elle, de 8,7% à 8,1%. “Il semble qu‘une tendance négative prend de l‘ampleur en Chine, et si cela se confirme, elle aura un fort retentissement sur l’économie mondiale. Cela n‘incite donc pas à l‘achat pour le moment”, commente un trader basé à Paris.

Aux valeurs, les minières, fortement exposées à l’économie chinoise, affichent parmi les plus fortes baisses. Le titre Rio Tinto perd 0,74% dans les premiers échanges et le titre BHP Billiton cède 1,16%.

A la hausse, le titre de la compagnie aérienne à bas coût easyJet prenait 3% à l‘ouverture. Le groupe a relevé sa prévision de bénéfice annuelle après une performance solide enregistrée cet été.

L‘action Carmat a ouvert en hausse de 6% à la Bourse de Paris au lendemain des propos du directeur général, Marcello Conviti, sur le calendrier de l‘implantation du coeur artificiel du groupe dans le cadre d‘une interview accordée à Reuters.

Les futures des Bunds allemands sont orientés à la hausse, en réaction aux mauvais indicateurs chinois et au problème espagnol mais les investisseurs devraient limiter leurs prises de position dans l‘attente des grands rendez-vous de la semaine: réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) et adjudication espagnole jeudi, et chiffres de l‘emploi américain vendredi.

L‘euro réagit à la baisse face au dollar et au yen mais les pertes sont limitées grâce à des achats d‘euros encouragés par le recul constant depuis août du dollar australien. Ce dernier a touché un plus bas de trois mois et demi contre la monnaie européenne, après l‘annonce du plus important déficit commercial enregistré par le pays depuis plus de trois ans.

Les cours du pétrole sont nettement orientés à la baisse, reflétant les inquiétudes entourant la croissance mondiale et donc la demande d‘or noir.

Les marchés devraient réagir dans la journée à la publication des indices PMI des services en Europe et de l‘indice américain ISM, des services également, ainsi que par la publication de l‘enquête ADP de l‘emploi américain en septembre.

Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below