10 septembre 2012 / 06:53 / il y a 5 ans

La filiale coréenne de Renault va supprimer 15% de ses effectifs

<p>Renault Samsung, la filiale sud-cor&eacute;enne de la marque au losange pr&eacute;voit de supprimer quelque 15% de ses effectifs dans le cadre d'un "plan de d&eacute;parts &agrave; la retraite volontaires" destin&eacute; &agrave; r&eacute;duire les co&ucirc;ts. /Photo d'archives/Kim Kyung-Hoon</p>

SEOUL (Reuters) - La filiale sud-coréenne de Renault prévoit de supprimer quelque 15% de ses effectifs dans le cadre d'un "plan de départs à la retraite volontaires" destiné à réduire les coûts, a dit lundi Renault Samsung.

Le constructeur est confronté à une chute des ventes aussi bien en Corée du Sud qu'à l'international du fait à la fois d'une conjoncture mondiale déprimée et d'une gamme de modèles restreinte.

Renault Samsung précise que, sur un total de 5.500, 800 employés quitteront l'entreprise dans le cadre du plan.

Sur les huit premiers mois de l'année, les ventes de Renault Samsung ont reculé de 40,4%, avec un repli de 52% en Corée du Sud et une baisse de 32% à l'international.

Une porte-parole de l'entreprise a démenti une information de presse disant que Renault pourrait céder le contrôle de sa filiale sud-coréenne à son partenaire japonais Nissan, la qualifiant de "sans fondement".

Renault détient 80% de Renault Samsung, constructeur dont il a pris le contrôle majoritaire en 2000.

Hyunjoo Jin, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below