6 septembre 2012 / 16:38 / il y a 5 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé à son plus haut du jour de 3.509,88 points (+3,06%) après que la BCE a tenu promesse en annonçant une série de mesures visant à sortir la zone euro de la crise, notamment un nouveau programme d'achats d'obligations des pays fragilisés, sans limite de montant mais soumis à conditions.

* Les valeurs BANCAIRES d'abord, CYCLIQUES ensuite, ont été dopées par les mesures de la BCE. L'indice Stoxx des banques de la zone euro s'est envolé de 5,93% et a enregistré la meilleure performance sectorielle. CREDIT AGRICOLE (+8,44% à 5,013 euros) et SOCIETE GENERALE (+7,76% à 22,925 euros) ont fini en tête des hausses du CAC 40. BNP PARIBAS a pris 5,47% à 37,145 euros.

RENAULT (+5,66% à 37,82 euros), LAFARGE (+5,53% à 39,615 euros), PSA (+5,08% à 6,038 euros) et MICHELIN (+4,95% à 59,58 euros) ont terminé la séance dans le peloton de tête. Hors CAC, APERAM (+9,73% à 11,335 euros) s'est distingué, suivi par NATIXIS (+9,61% à 2,35 euros).

* GDF SUEZ (-0,77% à 19,28 euros) a été la seule valeur du CAC 40 à finir en baisse. Exane a abaissé sa recommandation sur le titre de "neutre" à "sous-performance", estimant que le groupe est particulièrement exposé à une baisse de la rentabilité de ses centrales, ce qui pourrait peser sur son dividende.

* VIVENDI (+0,2% à 15,355) a sous-performé. GVT, la société de télécommunications brésilienne que Vivendi envisage de vendre, a abaissé sa prévision de croissance pour 2012 de 35% à 30%, avec une marge d'Ebitda légèrement supérieure à 40%, après une croissance de 31,4% du CA au premier semestre, freinée par une modification de la TVA, rapporte le journal Les Echos.

* HERMES a reculé de 0,68% à 227,4 euros. Le groupe du faubourg Saint-Honoré ne relâche pas la pression sur LVMH (+1,02%), jugeant toujours inacceptable l'entrée du géant du luxe dans son capital.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below