2 septembre 2012 / 12:07 / il y a 5 ans

Osborne évoque d'autres mesures pour stimuler l'économie en GB

LONDRES (Reuters) - L’économie britannique se remet progressivement de la récession qu‘elle vient de subir mais le gouvernement doit agir davantage pour stimuler la croissance, par exemple en accélérant certains projets d‘infrastructures et en créant une banque dédiée aux PME afin de favoriser le crédit, a déclaré dimanche le ministre des Finances, George Osborne.

<p>Le ministre britannique des Finances George Osborne a d&eacute;clar&eacute; que l'&eacute;conomie britannique se remettait progressivement de la r&eacute;cession qu'elle venait de subir mais que le gouvernement devait agir davantage pour stimuler la croissance, par exemple en acc&eacute;l&eacute;rant certains projets d'infrastructures et en cr&eacute;ant une banque d&eacute;di&eacute;e aux PME afin de favoriser le cr&eacute;dit. /Photo prise le 26 juillet 2012/REUTERS/Neil Hall</p>

Les appels au gouvernement de David Cameron pour qu‘il prenne de nouvelles mesures de relance se sont multipliés ces derniers temps et George Osborne est régulièrement critiqué, y compris au sein du Parti conservateur au pouvoir, dont certains membres l‘ont prié de choisir entre un changement de politique et la démission.

“Notre économie est en phase de guérison, elle crée des emplois. Cela prend du temps mais il n‘y a pas de solution de facilité menant à une reprise miraculeuse”, a dit le ministre à la BBC dimanche.

“Nous devons faire davantage et nous devons le faire plus rapidement”, a-t-il toutefois reconnu.

Il a expliqué que le gouvernement défendrait des mesures visant à accélérer les projets de construction et qu‘il présenterait la semaine prochaine un projet de loi permettant au gouvernement de lancer des projets d‘infrastructures.

L‘un des projets susceptibles d’être concernés par le texte est celui de la construction d‘une troisième piste sur l‘aéroport londonien d‘Heathrow, que les Conservateurs avaient explicitement exclu dans leur projet électoral et auquel s‘opposent les associations de défense de l‘environnement et les riverains.

George Osborne a déclaré dimanche que toutes les options devaient être étudiées dans ce dossier mais qu‘un consensus politique était nécessaire.

Le secrétaire au Foreign Office, William Hague, a jugé de son côté sur Sky News que le projet de troisième piste à Heathrow n’était pas envisageable.

A propos du crédit bancaire, George Osborne a estimé que sa rareté constituait l‘une des principales faiblesses de l’économie britannique et il a proposé de créer une “banque des petites entreprises” regroupant différents dispositifs existant, afin de faciliter le financement bancaire des PME.

“Nous avons vraiment besoin d’étudier activement et de travailler activement avec le Trésor à une banque des petites entreprises soutenue par l‘Etat”, a-t-il expliqué sans plus de précision.

Mohammed Abbas, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below