23 août 2012 / 11:48 / il y a 5 ans

Les valeurs à suivre à Wall Street

<p>Le titre Hewlett-Packard est l'une des valeurs &agrave; suivre jeudi sur les march&eacute;s am&eacute;ricains au lendemain de l'annonce d'une perte trimestrielle de 8,85 milliards de dollars, cons&eacute;quence de la d&eacute;pr&eacute;ciation massive de son activit&eacute; de services, li&eacute;e pour l'essentiel au rachat d'EDS. /Photo d'archives/Thierry Roge</p>

NEW YORK (Reuters) - Liste des principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street.

* HEWLETT-PACKARD a annoncé mercredi soir une perte trimestrielle de 8,85 milliards de dollars, conséquence de la dépréciation massive de son activité de services, liée pour l'essentiel au rachat d'EDS.

Le premier groupe technologique mondial par le chiffre d'affaires a aussi fait état d'un C.A. en baisse de 5% à 29,7 milliards de dollars durant le trimestre clos le 31 juillet, à comparer au consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnant 30,1 milliards.

* BOEING. La compagnie aérienne australienne Qantas Airways a annoncé jeudi l'annulation de 35 commandes de Boeing 787 "Dreamliner" afin de réduire ses coûts.

Cette décision aura pour conséquence un report de deux ans de la livraison du premier B787-9 à la compagnie qui dispose encore d'options sur 50 exemplaires de ce modèle.

Qantas maintient parallèlement la commande de 15 B787-8, une version plus courte du biréacteur de Boeing, destinés à sa filiale Jetstar.

* FACEBOOK a reçu mercredi le feu vert de la Commission fédérale du commerce américaine pour acquérir l'application de photo pour téléphone portable Instagram, l'opération financière la plus importante de l'histoire du réseau social.

Facebook avait annoncé en avril l'acquisition d'Instagram pour un milliard de dollars en actions et liquidités. L'accord est désormais valorisé 747,1 millions de dollars, sur la base du cours de clôture de l'action FB mercredi (19,44 dollar).

* GUESS a révisé à la baisse ses prévisions de bénéfice annuel mercredi soir en invoquant le recours massif aux soldes pour réduire des stocks excessifs et la baisse de son chiffre d'affaires en Europe, conséquence de la faiblesse de l'euro.

Le titre du groupe de confection a plongé de 17% dans les transactions après-bourse mercredi.

Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below