22 août 2012 / 06:43 / il y a 5 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

<p>Les valeurs financi&egrave;res sont &agrave; suivre ce mercredi &agrave; la Bourse de Paris, alors que le pr&eacute;sident de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker se rend en Gr&egrave;ce et qu'en France le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, doit d&eacute;voiler en conseil des ministres les grandes lignes du rel&egrave;vement du plafond du livret A. /Photo prise le 30 janvier 2012/Mal Langsdon</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris.

* Les VALEURS FINANCIÈRES pourraient réagir à la visite attendue en Grèce du président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker.

En outre, Berlin émettra 5,0 milliards d'euros de dette à deux ans, dont le taux moyen depuis le début du mois est négatif.

En France, le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, dévoilera mercredi en conseil des ministres les grandes lignes du relèvement du plafond du livret A.

* VALEURS TECHNOLOGIQUES - Dell a adressé une mise en garde mardi contre l'environnement difficile dans lequel il risque de devoir évoluer au second semestre en raison d'une diminution de la demande en ordinateur dans l'attente de la sortie du prochain système d'exploitation de Microsoft, Windows 8, prévue fin 2012.

* CARREFOUR, CASINO - Le groupe belge de distribution Delhaize a averti mercredi que ses résultats annuels 2012 se situeraient dans le bas de la fourchette initiale de ses prévisions, en raison de baisses de prix et de coûts liés à la modernisation de ses magasins.

* ILIAD - UBS a relevé sa recommandation à acheter contre neutre sur le titre, et porté son objectif de cours de 81 à 140 euros.

* DANONE - UBS a intégré le titre dans sa liste des valeurs les moins préférées ("least preferred") dans le secteur en Europe.

* BELVÉDÈRE a demandé à NYSE Euronext Paris la reprise de la cotation de la valeur ce mercredi après avoir annoncé lundi avoir transmis à ses créanciers les propositions d'apurement de son passif.

Le groupe de spiritueux, placé en redressement judiciaire en mars, a annoncé le 10 août un "protocole transactionnel", fixant le cadre d'un accord avec une majorité de ses créanciers obligataires après quatre années de conflit.

Alexandre Boksenbaum-Granierk, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below