21 août 2012 / 13:53 / dans 5 ans

Wall Street ouvre en hausse, le S&P à un plus haut de quatre ans

NEW YORK (Reuters) - Les places boursières américaines ont ouvert en hausse mardi, le S&P 500 atteignant même un plus haut en séance de quatre ans, sur des espoirs d‘intervention des banques centrales le mois prochain pour soutenir l’économie.

<p>Les places boursi&egrave;res am&eacute;ricaines ont ouvert en hausse mardi, le S&amp;P-500 atteignant m&ecirc;me un plus haut en s&eacute;ance de quatre ans, sur des espoirs d'intervention des banques centrales le mois prochain pour soutenir l'&eacute;conomie. Dans les premiers &eacute;changes, le Dow Jones avance de 0,14%, le S&amp;P-500 prend 0,32% et le Nasdaq progresse de 0,45%. /Photo prise le 20 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/Brendan McDermid</p>

Dans les premiers échanges, le Dow Jones avance de 0,14% (+17,98 points) à 13.287,47 points. Le Standard & Poor‘s, plus large, prend 0,32% (+4,49 points) à 1.422,64 points tandis que le composite du Nasdaq progresse de 0,45% (+11,37 points) à 3.090,16 points.

L‘indice S&P 500 a dépassé son plus haut annuel à 1.422,38 points, atteint en avril, pour marquer un plus haut en séance de quatre ans. Il revient ainsi à ses niveaux de mai 2008.

Depuis le début du mois, le S&P 500 a progressé de 3% malgré un volume d‘affaires réduit, les investisseurs restant dans l‘attente des prochaines réunions des banques centrales en septembre et d’éventuelles nouvelles mesures pour endiguer la crise de la dette en zone euro et doper la reprise économique.

Aux valeurs, Best Buy chutait de 8,20% à 16,68 dollars. Le numéro un mondial des magasins d’électronique grand public, a fait état mardi d‘une nouvelle baisse de ses ventes à périmètre comparable, et a renoncé à ses prévisions pour l‘ensemble de l‘exercice.

Facebook souffrait à nouveau (-1,60% à 19,69 dollars). L‘administrateur Peter Thiel a vendu pour environ 400 millions de dollars d‘actions du réseau social la semaine dernière, liquidant ainsi l‘essentiel de sa participation, selon un document de la Bourse.

A l‘inverse, Barnes & Noble gagnait 4,85% à 12,95 dollars. Le groupe a annoncé avoir réduit sa perte au premier trimestre de son exercice fiscal grâce à la hausse de ses ventes de contenus numériques et au succès de la série de romans “Fifty Shades of Grey”. Son chiffre d‘affaires trimestriel a progressé de 2,5%, à 1,5 milliard de dollars.

Edward Krudy; Blandine Hénault pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below