20 août 2012 / 16:37 / il y a 5 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a fini en baisse, plombée par les banques et la remise en cause par l‘Allemagne des espoirs d‘une intervention de la BCE en faveur des dettes italiennes et espagnoles.

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

L‘indice CAC 40 a cédé 0,22% à 3.480,58 points, après un gain de plus de 13% depuis les propos du président de la BCE Mario Draghi fin juillet, indiquant que la banque centrale était prête à tout dans le cadre de son mandat pour soutenir la zone euro.

* Les BANQUES de la ZONE EURO, qui gagnaient 0,4% à la-séance, ont perdu 1,57% dans le sillage des établissements espagnols (-1,61%).

CREDIT AGRICOLE (-4,45% à 4,123 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, devant SOCIETE GENERALE (-3,62% à 20,77 euros). BNP PARIBAS a reculé de 1,76% à 34,385 euros et, hors CAC 40, NATIXIS a lâché 3,14% à 2,16 euros.

* De nombreuses CYCLIQUES ont également pâti de la remise en cause d‘une intervention de la BCE. ALCATEL-LUCENT a reculé de 2,88% à 0,979 euro, PSA, qui pourrait quitter le CAC 40 le mois prochain selon Exane, a abandonné 2,12% à 6,847 euros et LAFARGE 1,3% à 37,51 euros.

* Les PARAPETROLIERES ont également subi des prises de bénéfices.

VALLOUREC a lâché 2,39% à 38,455 euros, après un gain cumulé de 8,3% jeudi et vendredi. TECHNIP a fini en repli de 1,93% à 87,88 euros après avoir inscrit un plus haut historique vendredi à 89,94 euros.

CGG VERITAS a abandonné 2,65% à 23,52 euros, après un gain de 4,4% la semaine dernière, et BOURBON 1,93% à 21,80 euros (+2,1% entre jeudi et vendredi).

* ARCELORMITTAL a perdu 1,4% à 12,705 euros et APERAM 3,18% à 11,40 euros. Le secteur des valeurs minières européennes a reculé de 1,34% avec Lonmin (-4,61%), dont seulement un peu plus d‘un quart des employés d‘une mine sud-africaine sont retournés travailler après la mort de 44 personnes en une semaine de violences.

* Les VALEURS offrant un PROFIL DEFENSIF ont été recherchées, illustrant l‘incertitude du marché.

SANOFI a pris 0,83% à 67,10 euros, DANONE 0,79% à 49,91 euros, PERNOD RICARD 0,65% à 86,85 euros, GDF SUEZ 0,65% à 20,17 euros, AIR LIQUIDE 0,31% à 96,40 euros et ESSILOR INTERNATIONAL 0,22% à 68,15 euros. Hors CAC 40, les groupes immobiliers NEXITY et ILIAD se sont adjugés respectivement 1,85% à 19,86 euros et 0,82% à 117,40 euros.

* SAINT-GOBAIN (+0,93% à 27,78 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, la valeur poursuivant son rebond après avoir testé à plusieurs reprises entre lundi et mercredi un support technique à près de 26 euros. Depuis mercredi, la valeur a gagné 5,3%.

* De même, VICAT a pris 2,47% à 39,86 euros, plus forte hausse du SBF 120, après avoir entamé jeudi un rebond sur un support à près de 37,5 euros. Depuis mercredi soir, l‘action gagne environ 5%.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below