6 août 2012 / 07:54 / il y a 5 ans

Les Bourses européennes ouvrent en légère baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse lundi, les investisseurs prenant leurs bénéfices après un bond des indices à des plus hauts de quatre mois et guettant les signes d‘une possible intervention des banques centrales pour soutenir la croissance et juguler la crise européenne de la dette.

<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes ont ouvert en l&eacute;g&egrave;re baisse lundi, les investisseurs prenant leurs b&eacute;n&eacute;fices apr&egrave;s un bond des indices &agrave; des plus hauts de quatre mois. A Paris vers 9h35, le CAC 40 c&egrave;de 0,39% &agrave; 3.361 points. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

À Paris vers 9h35, le CAC 40 cède 0,39% à 3.361 points. À Francfort, le Dax recule de 0,13% et à Londres, le FTSE perd 0,30%. L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 abandonne 0,27%.

Aux valeurs, Richemont bondit de plus de 5%. Le numéro deux mondial du luxe a annoncé que ses bénéfices net et d‘exploitation devraient augmenter de l‘ordre de 20% à 40% sur le premier semestre 2012, en raison d‘une forte hausse des ventes.

La Banque centrale européenne a fait savoir jeudi dernier qu‘elle pourrait racheter des obligations souveraines pour faire baisser les coûts d‘emprunt de l‘Espagne et de l‘Italie. L‘absence de mesures immédiates et le caractère conditionnel des décisions prises avaient initialement déçu les marchés mais les espoirs d‘une intervention décisive de la BCE commencent à se redessiner.

“L‘Italie ou l‘Espagne auraient à demander de l‘aide (pour que la BCE agisse), alors ce n‘est pas quelque chose qui soit imminent, mais c‘est un souci de moins pour les marchés actions”, commente Gerhard Schwarz, chargé de la stratégie actions pour Baader Bank.

“Techniquement parlant, la séance de vendredi a été impressionnante (...) C‘est quelque chose qui pourrait se poursuivre cette semaine, mais on manque de (nouveaux) facteurs positifs.”

L‘euro se replie autour de 1,2355 dollar après avoir touché un plus haut d‘un mois à 1,2444 dollar sur la plateforme EBS, les chiffres mensuels de l‘emploi meilleurs qu‘attendu aux Etats-Unis ayant aiguisé l‘appétit des investisseurs pour les devises jugées plus risquées.

Les futures du Bund rebondissent sur des rachats de positions à découvert, après avoir enregistré vendredi leur plus forte baisse depuis octobre dernier.

Les cours du pétrole reculent sur des prises de bénéfices mais se maintiennent à plus de 108 dollars pour le baril de Brent et 90 dollars pour celui de brut léger américain.

Natalie Huet pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below