31 juillet 2012 / 13:48 / il y a 5 ans

Wall Street ouvre sur une note stable, dans l'attente de la Fed

<p>Les march&eacute;s am&eacute;ricains ont ouvert sur une note stable mardi, les investisseurs attendant de nouvelles mesures de soutien &agrave; l'&eacute;conomie de la part de la R&eacute;serve f&eacute;d&eacute;rale am&eacute;ricaine. Dans les premiers &eacute;changes, le Dow Jones recule de 0,15%. Le Standard &amp; Poor's perd 0,03% et le Nasdaq progresse de 0,20%./Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid</p>

NEW YORK (Reuters) - Les places boursières américaines ont ouvert sur une note stable mardi, les investisseurs étant dans l‘attente de nouvelles mesures de soutien à l’économie de la part de la Réserve fédérale américaine (Fed) à l‘occasion de son comité de politique monétaire cette semaine.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones recule de 0,15% (-19,60 points) à 13.053,10 points. Le Standard & Poor‘s, plus large, perd 0,03% (-0,31 point) à 1384,87 points tandis que le composite du Nasdaq progresse de 0,20% (+6,29 points) à 2.951,11 points.

Lundi, les indices américains avaient déjà clôturé sur une note stable, marquant une pause après avoir enregistré leur plus forte hausse en deux jours depuis le début de l‘année sur des espoirs de nouvelles mesures pour doper la croissance de la part des banques centrales.

La Fed et la Banque centrale européenne (BCE) rendront toutes deux leur décision de politique monétaire cette semaine.

Jeudi dernier, le président de la BCE, Mario Draghi, a suscité de vives attentes en déclarant que l‘institution monétaire était “prête à faire tout ce qu‘il faudra pour préserver l‘euro”, alimentant les spéculations sur une reprise son programme de rachats d‘actifs pour faire baisser les coûts d‘emprunt de l‘Espagne et de l‘Italie.

Les investisseurs vont être aussi sensibles aux indicateurs macro-économiques du jour. Le prix des maisons individuelles aux Etats-Unis a augmenté pour le quatrième mois de suite en mai selon l‘indice Case-Shiller tandis que les ménages américains ont vu leurs revenus augmenter un peu plus que prévu en juin, ce qui ne les a pour autant pas incité à consommer.

Est encore attendu à 14h00 GMT l‘indice de confiance du consommateur pour le mois de juillet. Selon les économistes interrogés par Reuters, il devrait reculer à 61,5 contre 62 en juin.

Par ailleurs, la séance est animée par de multiples publications de résultats d‘entreprises.

Ainsi, Pfizer progresse de 1,51% à 24,07 dollars après avoir fait état mardi d‘un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, soutenu par une baisse de ses dépenses, dans la recherche notamment, et a confirmé ses prévisions 2012 en dépit de l‘impact négatif de la hausse du dollar.

A l‘inverse, Humana plonge de 7,81% à 65,16 dollars. L‘assureur santé a annoncé lundi soir un bénéfice inférieur aux attentes et abaissé sa prévision de résultat annuel, invoquant une hausse de ses dépenses et la progression des coûts dans sa division Medicare Advantage.

Chuck Mikolajczak, Blandine Hénault pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below