27 juillet 2012 / 09:25 / dans 5 ans

Burberry met fin aux discussions avec Interparfums

<p>Le groupe de luxe britannique Burberry a mis fin &agrave; ses discussions avec le fran&ccedil;ais Interparfums au sujet de leur accord de licence et va rechercher d'autres fa&ccedil;ons de d&eacute;velopper son activit&eacute; dans les parfums et les cosm&eacute;tiques. /Photo prise le 11 juillet 2012/REUTERS/Jason Lee</p>

LONDRES (Reuters) - Burberry a fait savoir vendredi avoir mis fin à ses discussions avec Interparfums au sujet de leur accord de licence et qu‘il recherchait d‘autres façons de développer son activité dans les parfums et les cosmétiques.

Le groupe de luxe britannique avait signalé il y a dix jours son intention de racheter à la fin de l‘année sa licence auprès du français en l‘absence d‘un accord d‘ici là sur la création d‘une entreprise commune dans les parfums et les cosmétiques.

“Les discussions avec Interparfums sont terminées”, a déclaré le groupe vendredi dans un communiqué.

“Burberry continue de réfléchir à diverses options stratégiques pour développer pleinement, à l‘avenir, son activité dans la parfumerie et la beauté.”

D‘après les estimations des analystes, la parfumerie ne représente que 2% du chiffre d‘affaires de Burberry.

De son côté, Interparfums réalise plus de la moitié de son chiffre d‘affaires avec les parfums qu‘il conçoit pour le groupe britannique.

Le rachat de cette licence cruciale se ferait néanmoins au prix d‘une compensation financière de 180 millions d‘euros, a indiqué Burberry le 17 juillet.

Dans un communiqué, Interparfums a souligné qu‘avec cette compensation, il disposera “de moyens substantiels pour mener une ou plusieurs acquisitions de marques, en propre ou en licence, grâce, début 2013, à une trésorerie nette disponible proche de 200 millions d‘euros et à des fonds propres d‘environ 350 millions d‘euros, synonymes de capacité d‘endettement importante”.

“Compte tenu des taux de croissance actuels de l‘ensemble des marques de notre portefeuille, notre objectif de chiffre d‘affaires sur ce nouveau périmètre pourrait atteindre 240 à 250 millions d‘euros dès l‘année 2013, objectif que nous confirmerons à l‘automne”, a souligné le PDG d‘Interparfums, Philippe Benacin.

Vers 11h07, le titre Interparfums cédait 1,8% à 17,45 euros. Il affiche toutefois toujours une progression de 17% depuis le début de l‘année.

Rhys Jones, Natalie Huet pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below