13 juillet 2012 / 13:08 / dans 5 ans

La BoE a reçu des propositions de Geithner en 2008 sur le Libor

WASHINGTON (Reuters) - La Banque d‘Angleterre a publié vendredi un échange de courriels dans lequel il apparaît que son gouverneur Mervyn King avait appuyé en 2008 des propositions de réforme du mode de calcul du Libor formulées par l‘actuel secrétaire au Trésor américain Timothy Geithner.

<p>La Banque d'Angleterre a publi&eacute; vendredi un &eacute;change de courriels dans lequel il appara&icirc;t que son gouverneur Mervyn King avait appuy&eacute; en 2008 des propositions de r&eacute;forme du mode de calcul du Libor formul&eacute;es par l'actuel secr&eacute;taire au Tr&eacute;sor am&eacute;ricain Timothy Geithner. /Photo prise le 13 juin 2012/REUTERS/Yuri Gripas</p>

Le Washington Post avait rapporté un peu plus tôt que celui qui était à l’époque président de la Réserve fédérale de New York avait suggéré dès 2008 aux régulateurs britanniques de réformer la façon dont ils calculent ce taux interbancaire, actuellement au coeur d‘un scandale.

Selon le quotidien américain, Timothy Geithner avait fait six recommandations aux gouverneurs de la Banque d‘Angleterre, dont celle de supprimer les mesures incitatives qui pouvaient encourager les banques à manipuler le taux.

Il avait aussi appelé à mettre en place “une procédure de notification crédible”, selon le Washington Post, qui cite un courriel.

“Nous serions heureux d‘avoir l‘occasion de discuter de cela et nous vous serions reconnaissants si vous nous donniez quelques éléments sur les changements possibles”, a écrit dans ce courriel Timothy Geithner.

La Banque d‘Angleterre a confirmé ces échanges en publiant un courriel adressé par Mervyn King à Timothy Geithner en réponse à ses propositions.

“Les recommandations de la Réserve fédérale de New York nous paraissent judicieuses (...) Nous allons demander à la BBA (Fédération des banquiers britanniques) d‘inclure dans leurs délibérations les idées contenues dans votre note”, peut-on lire dans le courriel.

DES PARLEMENTAIRES AMÉRICAINS ENTRENT EN LICE

La Réserve fédérale de New York a dit par la suite, vendredi, qu‘elle avait informé en avril 2008 des responsables financiers américains de haut rang de la possibilité que des banques minimisent leurs coûts d‘emprunt dans le processus de fixation du Libor.

La Fed de New York précise que sa division Markets Group avait été informée le 11 avril 2008 par un employé de Barclays que la banque minimisait ses coûts d‘emprunt et qu’à son sens d‘autres banques faisaient de même.

“Conformément aux usages concernant les notes d‘information du Markets Group, un rapport a été transmis à des responsables de la Fed de New York, au Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale, à d‘autres Réserves fédérale et au département du Trésor”, écrit la Fed de New York.

Le mois dernier, la banque britannique Barclays a admis avoir manipulé le taux Libor durant la crise financière, dévoilant au grand jour un scandale de manipulation qui pourrait impliquer des dizaines d’établissements.

La direction de la banque, qui a dû démissionner depuis, a affirmé que les régulateurs étaient au courant de ses activités mais qu‘ils ne les avaient pas empêchées.

Les pressions se font de plus en plus fortes sur Timothy Geithner et les régulateurs américains pour qu‘ils expliquent ce qu‘ils savaient.

Jeudi, un groupe de sénateurs démocrates a demandé au procureur général Eric Holder et aux autorités de régulation financière de lancer une enquête pour savoir si les grandes banques internationales avaient manipulé le Libor.

Le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia, a déclaré pour sa part vendredi que l‘Union européenne allait donner la priorité absolue à l‘enquête sur le Libor et d‘autres cas impliquant notamment l‘Euribor.

John Crawley, avec David Milliken à Londres; Blandine Hénault et Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below