11 juillet 2012 / 20:16 / il y a 5 ans

Wall Street finit en repli après le compte-rendu de la Fed

<p>La Bourse de New York a fini en baisse de 0,38% mercredi. L'indice Dow Jones c&eacute;dant 48,59 points &agrave; 12.604,53 points. Le S&amp;P-500 est rest&eacute; stable (-0,02 point) &agrave; 1.341,45 points. Le Nasdaq Composite a recul&eacute; de son c&ocirc;t&eacute; de 14,35 points (-0,49%) &agrave; 2.887,98 points. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar</p>

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en repli mercredi, le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine n‘ayant pas rassuré les investisseurs sur les intentions de cette dernière en matière d‘assouplissement monétaire.

L‘indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 0,38% à 12.604,53 points dans sa cinquième séance consécutive de repli. Le S&P-500, plus large, est resté stable à 1.341,45 points tandis que le Nasdaq Composite a reculé de 0,49% à 2.887,98 points.

La Fed est prête à envisager de nouveaux rachats d‘actifs pour soutenir l’économie, mais la reprise devra sans doute fléchir pour qu‘un consensus se dégage sur ce sujet, montre le compte-rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed.

Au cours de sa réunion des 19-20 juin, la banque centrale américaine a décidé d’étendre son opération “Twist” sans toutefois relancer un nouveau cycle d‘assouplissement quantitatif (QE3).

“Il semble y avoir un certain nombre de contre-courants en provenance de la Fed. Certains de ses membres ont relevé que de nouvelles mesures de politique monétaire pourraient se justifier si l’économie venait à perdre de l’élan, mais il semble que rien de concret ne soit imminent”, résume Michael Sheldon, chef stratège marchés pour RDM Financial.

Les faibles volumes d’échange constatés cette semaine constituent un facteur de volatilité supplémentaire, qui accentue le mouvement de baisse.

“Il se passe beaucoup de choses en ce moment. Le marché réagit aux avertissements et aux perspectives prudentes des entreprises qui ont publié leurs résultats”, relève Jim Russell, chef stratège actions pour U.S. Bank Wealth Management, évoquant également les chiffres très attendus de la croissance chinoise du deuxième trimestre, qui seront publiés vendredi.

Le secteur technologique a signé la plus mauvaise performance. Le fournisseur d’équipements de réseaux Adtran, a vu son titre chuter de plus de 15% après un avertissement sur son chiffre d‘affaires du troisième trimestre.

Lundi, Advanced Micro Devices avait lui aussi prévenu que son chiffre d‘affaires diminuerait de 11% environ d‘un trimestre sur l‘autre en raison de ventes moins bonnes que prévu en Chine et en Europe et d‘un environnement atone pour la demande. Le titre a de nouveau lâché 2% ce mercredi.

Sur le front des indicateurs, le déficit commercial des Etats-Unis a diminué de 3,8% en mai, comme attendu, à la faveur d‘une hausse des exportations, y compris à destination de l‘Union européenne et de la Chine. Mais les économistes doutent que la tendance se maintienne.

Natalie Huet pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below