6 juillet 2012 / 16:55 / dans 5 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris où l‘indice CAC 40 a fini en baisse de 1,88% à 3.168,79 points. Sur la semaine, l‘indice a cédé 0,87%. Les créations d‘emploi aux Etats-Unis en juin ont été inférieures aux attentes, et ont alimenté les inquiétudes grandissantes de fort ralentissement de l’économie mondiale, Chine comprise.

* PSA PEUGEOT CITROËN (-7,71% à 7,079 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après avoir annoncé une chute de 13% de ses ventes mondiales au premier semestre imputable au marasme du marché en Europe et à la suspension de ses exportations vers l‘Iran. FAURECIA (-8,06%), filiale de PSA, a signé la deuxième plus forte baisse du SBF 120.

* Alors que les effets positifs du sommet européen se dissipent depuis deux jours, les FINANCIÈRES sont pénalisées. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a perdu 5,73% à 17,525 euros, CREDIT AGRICOLE 4,61% à 3,473 euros, AXA 4,33% à 9,997 euros et BNP PARIBAS 3,95% à 29,2 euros.

* Les valeurs du CAC 40 ont toutes fini en baisse, sauf PERNOD RICARD (+0,06% à 84,01 euros), les CYCLIQUES étant, comme les financières, les plus affectées par la baisse.

* VALLOUREC a perdu 5,68% à 31,975 euros après avoir gagné 22% depuis le 25 juin. STMICROELECTRONICS a lâché 4,57% à 4,133 euros, CAPGEMINI 4,39% à 27,46 euros.

* PPR a cédé 2,21% à 112,85 euros. Crédit suisse a abaissé sa recommandation de “surperformance” à “neutre” sur le titre.

* ARKEMA (+10,76% à 59,28 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120, dopé par une information selon laquelle le groupe de chimie aurait fait l‘objet de plusieurs propositions de rachat, le valorisant au moins à 5,5 milliards d‘euros, soit plus de 88 euros par action.

* AIR FRANCE-KLM (+4,37% à 4,06 euros) s‘est classé derrière, soutenue par la perspective de la signature par une majorité des syndicats du personnel au sol des accords sociaux du plan “Tranform 2015” d‘Air France et par des chiffres de trafic en juin jugés encourageants.

* SECHE ENVIRONNEMENT a gagné près de 7% à 25,03 euros sur des achats à bon compte. Le titre avait perdu près de 40% entre fin mars le 15 juin et repris 25% depuis. “À 20 euros, le titre était complètement sous-valorisé et il a encore un potentiel de hausse de 20 à 25%”, selon un analyste.

Raoul Sachs, Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below